Actualité générale.Actualités

NÎMES : Les enchères en chair et en or

Maître Kusel, le commissaire-priseur de la vente aux enchères

« 1 000 euros à ma droite, 1 110 au fond, 1 200 là-bas. C’est tout ?, interroge Maître Françoise Kusel, la commissaire-priseur. Alors, adjugé vendu à 1 200 euros ! » Ce samedi, dans la Chapelle des Jésuites de Nîmes, se tenait la 10eme édition d’une vente aux enchères dite de prestige. Organisée par le Crédit Municipal, des prêteurs sur gage qui proposent de récupérer vos objets de valeur en échange d’argent, la vente aux enchères a vu défiler de nombreux nîmois. Les biens mis en vente étaient ceux de particuliers n’ayant jamais pu racheter leurs objets de valeurs. Toutefois, tous les bénéfices réalisés ce samedi sur la vente de leurs biens leur seront redistribués.

Le lot 227 : deux bagues deux ors avec pavage diamants mises à prix à 700 euros

Ainsi, pendant plusieurs heures, Maître Kusel a animé cette vente aux enchères alternant entre sérieux et humour. « Monsieur, vous venez de lever la main ou vous avez dit bonjour ? », lance-t-elle à un homme confus qui ne souhaitait visiblement pas se porter acquéreur de l’article proposé. Sourire aux lèvres, la commissaire-priseur enchaîne. Les objets, essentiellement des bijoux mais aussi des couteaux de marque, des vieilles pièces de monnaie datant de l’époque de Louis Philippe, des vases, des stylos…, ont été proposés à vitesse grand V. Une belle paire de boucles d’oreilles en or gris dont la mise à prix était de 1 500 euros s’est envolée à 3 200, à coup d’enchères de 100 euros, en moins d’une minute. Impressionnant. Certains acheteurs semblaient parfaitement maîtriser ce système de vente comme cet homme qui s’est porté acquéreur de plusieurs bijoux autour de 200 euros. C’est sa femme qui va être contente.

TD

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité