Actualité générale.Actualités

ALZON Les villageois à la rescousse des familles sinistrées

Un bel exemple de solidarité. Samedi dernier, soit le 12 janvier, les 13 résidents d'un immeuble de sept appartements (l'ancienne gendarmerie impériale) situé à l'angle de la RD 999 et la route de Vissec à Alzon, ont dû évacuer les lieux dans l'urgence suite à un incendie. Si le rez-de-chaussée a partiellement été touché, le premier étage a, quant à lui, entièrement été détruit par les flammes.

Le temps de quelques minutes, avant d'être transportées à l'hôpital, les familles ont vu partir en fumée tous leurs biens. Une image qui, à n'en pas douter, restera gravée dans leur mémoire. Émus par le drame qui a touché ces familles, les villageois d'Alzon se sont immédiatement mobilisés pour leur venir en aide. En chef de file de cet élan de solidarité, le maire de la commune, Roger Laurens, qui a mis à leur disposition des chalets du village de vacances. "Il était important de reloger ces familles qui se retrouvent démunies du jour au lendemain." Tout aussi immédiatement, une collecte de vêtements et de produits d'hygiène a été organisée dans le village. "Tout le monde est intervenu à sa façon et c'est vraiment admirable." L'édile reçoit même des coups de téléphone pour des offres "de tables, de machines à laver, de canapés etc. C'est très généreux, mais le problème maintenant c'est que les familles qui sont logées dans de petits chalets n'ont rien pour stocker tout le matériel. Du coup, en attendant qu'elles soient installées plus confortablement, nous avons ouvert un local pour entreposer les dons" précise Roger Laurens.

Une enquête en cours

Pour l'heure, l'origine de l'incendie dans cet immeuble, propriété de deux privés, n'a pas encore été déterminée avec précision. "Il pourrait s'agir d'un problème de chauffage mais seule l'enquête pourra l'affirmer. Le rapport de l'expert nous a été remis ce matin. Nous avons 48 heures pour détruire les parties qui menacent de s'écrouler, au premier étage notamment. Il sera reconstruit par la suite. Pour le rez-de-chaussée, les murs vont rester, mais il devra être rénové." *

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité