A la uneActualité générale.ActualitésAlèsEconomieEconomie.

ALESPO : La 44ème foire d’Alès comme si vous y étiez

Avec ces 350 exposants, Alespo est certainement l'un des plus grands évènements économiques du bassin alésien, du département et peut-être même de la région. A deux euros l'entrée (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans), le salon est un vaste espace où l'on trouve de tout :"Les 350 exposants des secteurs du commerce, de l'artisanat et des prestations de services, soigneusement sélectionnés pour leur sérieux, leur compétence professionnelle et la qualité de leurs produits et prestations" accueillent les visiteurs "sur 16 000m2 de surface d'exposition", détaille André Mendez, président d'Alespo.

Dans les allées du salon, les commerçants hèlent les visiteurs à coups de "Bonjour M'sieur, une petite dégustation ?" ou, dès que le client a posé le regard sur un article "Un renseignement, peut-être ?" Les vendeurs ne veulent pas perdre de temps alors que leurs clients ont tout le leur. "Je repasserai tout à l'heure", promet un retraité sollicité par un vendeur de volet roulant. Plus loin, un stand de radiateurs électriques connaît un grand succès et le petit espace est plein à craquer. Comme quoi, le ciel noir qui menace Alès et le froid ambiant font des heureux.

On trouve de tout à Alespo, même des clowns

Question décor, là aussi on trouve de tout. Il y a ceux dont on a l'impression qu'ils viennent juste d'arriver, qui ont posé un bureau entre deux panneaux publicitaires. Le stric minimum. Mais si le produit est bon, après tout, pas besoin d'en faire des tonnes. Et il y a les professionnels de la décoration. Ceux dont on a, en revanche, l'impression qu'ils sont arrivés il y a six mois. Les Valérie Damidot des foires-expos. Comme ce vendeur de foie gras venu du Gers, habillé pour l'occasion, et qui a donné à son stand une touche artisanale. Le succès est au rendez-vous. Peut-être aussi parce qu'il était midi et que les estomacs commençaient à dicter leur loi.

Ce restaurant aveyronnais a fait le plein

Celui qui profite de l'appétit des visiteurs, c'est le restaurant Aveyronnais situé dans un chapiteau annexe du Parc des Expos. A midi pile, le restaurant est déjà complet ! Une dizaine de personnes patientent devant. Alors que les deux restaurants voisins, qui proposent pour l'un de la gardianne de taureau et l'autre des spécialités alsaciennes, cherchent péniblement à attirer le client.

De retour dans les allées, on trouve ici un couple de clown qui divertit les enfants. Ou là, une étonnante machine à coudre qui fait le travail toute seule. Un produit qui émerveille les quelques femmes qui passent devant. "Regarde, dit l'une d'elle à son mari ou du moins à l'homme à qui elle tient le bras, avec ça je n'aurai plus rien à faire. C'est un vrai petit ordinateur". La dame se renseigne sur le prix et semble de plus en plus intéressée. Voilà au moins une personne qui a trouvé son bonheur grâce à ce salon. Il y a en a certainement eu d'autres. Et peut-être vous. Qui sait ? Le salon ferme ses portes demain soir...

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ALESPO : La 44ème foire d’Alès comme si vous y étiez”

  1. j’ai commandé à la foire d’Alès un salon de jardin à DETENTE o JARDIN, le 28 janvier : livraison prévue entre le 15 et 28 février.
    j’ai versé un acompte de 1000 euros.
    DEPUIS PAS DE NOUVELLES, PAS DE REPONSE NI A MES MAILS? NI AU TELEPHONE.
    J’ai envoyé une lettre recommandée le 17 avril dont je n’ai toujours pas reçu l’accusé de réception.
    Je souhaiterais savoir i d’autres personnes sont dans la même situation que moi
    afin de se grouper pour récupérer ces sommes.
    Merci d’avance de transmettre ce message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité