A la uneActualité générale.Actualités

LE PORTRAIT DU DIMANCHE au royaume du chocolat

Salon du Chocolat - Stand de Rody Chocolaterie

Le temps d’un week-end, le parc des expositions s’est transformé en temple des gourmands, en palais des tentations, en royaume du chocolat. Même ceux qui disent ne pas aimer le chocolat se laisseront forcément tenter par une gourmandise du salon. Car, parmi la dizaine de stands, il y a toujours un petit plaisir caché.

Les macarons à la fraise tagada !

A la Maison Astor, par exemple, un couple venu de l’Aveyron propose des macarons aux goûts complètement déjantés : m&m’S, Snickers, fraise tagada ou piment d’Espelette ! Dans le stand d’en face, lui aussi spécialisé dans les macarons, on privilégie la tradition : « Les macarons de Joyeuse, explique la vendeuse, sont les mêmes que ceux que Catherine de Medicis a ramené d’Italie en 1581. Les nôtres sont sans colorant et sans conservateur. On essaie de reproduire les goûts d’autrefois ». Les curieux pourront en goûter directement au salon ou à la boutique « Au petit gourmand » située dans le centre-ville nîmois.

 

Au fond du salon, un attroupement s’est formé autour d’un homme et de son emplacement transformé en cuisine. Il s’agit de Francis Miot, une légende vivante dans le domaine de la confiture puisqu’il est triple champion du monde et meilleur confiturier de France. Une pointure. Devant pas mal de gourmands, l’homme dévoile son savoir-faire en joignant le geste à la parole. La recette est réalisée en direct. Et pour ceux qui n’ont pas le temps ou pas l’envie d’assister à son cours, le roi de la confiture a emporté quelques pots avec lui : griotte, poire caramel, fraise, rhubarbe…

Francis Miot, triple champion du monde et meilleur confiturier de France

Les enfants n’ont pas été oubliés et peuvent participer à des ateliers animés par le Secours Populaire Français. En plus, c’est pour la bonne cause. Pour un euro, les jeunes s’amusent et permettront à 47 enfants de familles dans le besoin de pouvoir partir quelques jours au ski.

Les enfants participent à l'atelier du Secours Populaire

Chez « Rody chocolaterie » et ses charmantes vendeuses, le chocolat est présenté et vendu en plaque. Ici, vous aurez l’embarras du choix et chacun est libre de composer l’assortiment de son choix.

Mug de chez Sweet Factory

On quitte le salon par un sourire. « Sweet Factory », un stand placé juste devant l’entrée, propose des mugs humoristiques qui résument bien l’humeur maussade de certaines personnes au réveil.

Lieu : Parc des Expositions de Nîmes – 230 Avenue du Languedoc à Nîmes

Horaires : dimanche 3 février 2013 de 10h à 19h

Entrée : 5 euros / -12 ans: 3 euros

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité