A la uneActualité générale.Actualités

PORTRAIT DU DIMANCHE Charlotte Mussard revient sur son année Miss Gard… Souvenirs

Le 3 mars 2012 à Laudun l'Ardoise, Charlotte Mussard recevait la couronne de Miss Gard des mains de Delphine Wespirer, Miss France 2012. Photo DR/S.Ma

Le 3 mars 2012, Charlotte Mussard, dix-neuf printemps passés, était sacrée Miss Gard sous les applaudissements de Delphine Wespiser, Miss France 2012 (lire notre article ici). Une consécration surprenante pour celle qui nous avait confié, une certaine gêne dans la voix, avoir dans son adolescence, préféré le jogging-baskets plutôt que les robes et talons aiguilles. Au fil des années, "le garçon manqué" est devenu femme gagnant ainsi en assurance mais pas en arrogance. Car, à coup sûr, c'est la simplicité de cette jeune Lédignanaise qui a séduit le jury et fait d'elle la représentante du Gard lors de l'élection Miss Languedoc, le 4 août 2012. Là encore, sur le podium, elle avait fait des étincelles, décrochant ainsi la place de 1ère dauphine.

Et depuis, qu'est-il advenu de ce joli brin de femme ? "Cette année s'est écoulée sans grand événement pour moi en tant que Miss Gard. Je n'ai pas eu d'obligation particulière. Après l'élection, ma vie a repris son cours" livre-t-elle le sourire dans la voix. Une vie principalement rythmée par ses études pour devenir infirmière, les moments de partage avec sa famille et ses amis. "J'ai quand même fait deux défilés organisés par le Comité Miss France en partenariat avec les Galeries Lafayette à la Voile Bleue à La Grande Motte. J'en garde un très bon souvenir. C'était différent de l'élection, j'étais moins stressée car là, je n'avais rien à prouver." Défiler pour les grands noms de la mode française et international, Charlotte Mussard n'y verrait pas d'inconvénient, mais elle ne tient pas à en faire son métier : "D'une part parce que j'aime mes études et puis, la mode, ça ne dure qu'un temps. Alors faire des extras sur des podiums pourquoi pas, mais pas plus."

À seulement 20 ans, Miss Gard 2012 garde la tête sur les épaules. Mais elle a tout de même un rêve, celui de participer à l'élection de Miss France. "J'aime l'ambiance de ce concours, je trouve ça amusant. Gagner ou perdre, ce n'est pas ce qui me motive, je veux juste y participer pour savoir comment se passe l'élection de Miss France." Et ce doux rêve, elle le garde en tête. Car celle qui a été élue en 2011 Miss Alès, puis en 2012, Miss Gard, compte bien se représenter cette année, mais à Pic-Saint-Loup (Hérault) cette fois, alors que l'an passé, elle avait promis que ce serait sa dernière chance. "En 2011, en obtenant le titre de Miss Alès, j'ai pu participer à Miss Languedoc et j'ai terminé 2ème dauphine. 2012, j'ai été élue 1ère dauphine... Je me dis que la troisième élection pourrait être la bonne pour obtenir le titre et pouvoir ainsi concourir pour le titre de Miss France 2013" s'amuse-t-elle. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

Le casting de Miss Gard aura lieu ce mardi 26 février à Nîmes

Mais avant de défiler sur les podiums pour cette nouvelle élection, Charlotte Mussard devra rendre sa couronne de Miss Gard, non sans émotion. "J'ai un petit pincement au cœur mais chacune son tour." Mais avant la cérémonie officielle le samedi 2 mars à Laudun l'Ardoise, la Lédignanaise sera présente lors du casting pour élire les dix prétendantes au titre de Miss Gard 2013 qui aura lieu ce mardi 26 février à l'Hôtel Atria de Nîmes à partir de 19 heures. "Si j'ai un conseil à donner aux candidates c'est d'être le plus simple possible, de profiter de la soirée et de s'amuser." C'est noté !

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@obejctifgard.com

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité