Actualité générale.Actualités

FERIA D’ALÈS Les anticorridas prêts à prendre le taureau par les cornes !

Le Crac Europe le promet, "les 11 et 12 mai 2013, se tiendra à Alès le plus grand rassemblement anticorrida jamais organisé en France." En tout, ce sont trois manifestations en seulement deux jours qui seront organisées à l'occasion de la Feria d'Alès. Des milliers de manifestants de toute la France, mais aussi d'Espagne, de Belgique, du Luxembourg et d'Italie, devraient se joindre au cortège alésien.

"Nous donnons rendez-vous aux militants pour la première manifestation le samedi 11 mai à 14h00 au parc du Bosquet, à côté de la mairie d’Alès, des personnalités sont attendues ! A l’issu d’un défilé dans toute la ville, nous nous retrouverons face aux arènes pour dénoncer la barbarie tauromachique que certains nomment « corrida ». Le lendemain, deux autres parcours sont prévus pour informer toute la population alésienne. Les départs sont fixés à 9h00 et à 15h00 le dimanche depuis le parc du Bosquet" prévient le Crac Europe qui a créé un site internet (www.ales2013.com ) tout spécialement pour l'événement.

S.Ma

Etiquette

39 réactions sur “FERIA D’ALÈS Les anticorridas prêts à prendre le taureau par les cornes !”

    1. On est chez nous ! Et chez nous c’est non seulement Alès et les Cévennes, mais c’est partout en France ! Partout ou la barbarie dans un pays dit « civilisé » est encore à l’oeuvre à cause de complicités et lâchetés politiques!

    2. Nous irons tous à Alès les 11 et 12 mai 2013 pour y assister à deux corridas de respect, bien dans la sérieuse tradition de ce qui se programme habituellement dans cette accueillante ville taurine. Nous nous y rendrons, en masse, avec un bel enthousiasme serein.

      Attendu qu’ici, « dans le midi de la France entre le pays d’Arles et le pays basque, entre garrigue et méditerranée, entre Pyrénées et Garonne, en Provence, Languedoc, Landes et Pays Basque existe une forte tradition taurine… » (cour d’appel de Toulouse 30 juin 1999)

      Nous irons, fiers de partager cette culture, notre culture, qui est inscrite à l’inventaire du patrimoine immatériel de notre pays. En nous asseyant sur les gradins du vénérable Temperas, nous exercerons pleinement, en parfaite légalité, nos droits de citoyens vivant en démocratie.

      Nous n’obligerons personne à nous y rejoindre, nous ne permettrons à quiconque de nous en déloger. Au sortir des arènes, nous nous fondrons paisiblement dans la fête pour y goûter la convivialité qui s’installe tout naturellement entre aficionados et une copita à la main nous trinquerons avec nos amis d’Alès, nous prolongerons la soirée en parlant encore de toros.

      En conclusion, nous serons tous à Alès les 11 et 12 mai pour y pratiquer notre art de vivre et personne ne nous en empêchera.

      http://www.torofstf.com/content/11-12-mai-tous-%C3%A0-al%C3%A8s

    3. Rester chez soi,ne rien faire c’est être complice de la barbarie.Les plus petites actions ont leur importance.Signer les pétitions,téléphoner ou envoyer des mails aux villes taurines pour protester ou faire entendre votre voix,distribuer des tracts ou commenter les articles de journaux sur le sujet quand la censure pro taurine très active vous le permet bien sûr.
      La corrida n’a plus sa place dans notre société qui se prétend civilisée.
      Ce n’est pas une tradition,la tradition n’est qu’une excuse,un antalgique pour la conscience.
      Impliquez vous,rejoignez les associations anti corrida pour lutter contre la barbarie abjecte de la tauromachie.
      ABOLITION!!!

  1. Oh vous n’avez pas plus a faire les »antis »;si vous n’aimez pas la corrida,faites comme moi,vous n’y allez pas;vous allez vraiment etre ridicules avec vos manifestations !!!

    1. Pensez vous vraiment que lutter contre les formes barbares de notre humanité soit une attitude « ridicule » …Vous n’allez pas aux corridas dites vous,louable à vous et bravo car cela laisse entendre des valeurs respectables , mais savez vous ce qui s’y passe au moins? Savez vous que des êtres vivants sont torturés jusqu’à la mort de longues minutes sous le plaisir jubilatoire d’une petite minorité de notre humanité ? Est ce normal ?Doit on laisser faire des tortionnaires ? La lutte contre la barbarie humaine est loin d’être terminée et pour espérer évoluer, grandir notre Humanité , il faut être présent, il faut que les consciences s’éveillent face à toute forme de violences, cruautés . Et faire face à la « BARBARIE », ça s’appelle « RÉSISTANCE » ! ABOLITION DE LA CORRIDA !!!

  2. Oui meub84…. : « si vous n’aimez pas les corridas, faites comme moi, n’y allez pas…. et laissez-les TORTURER en paix !
    C’est pas qu’on aime pas, c’est qu’on est CONTRE ! donc on COMBAT, on ne laisse pas faire ! 🙂

    1. Toujours les mêmes affirmations et détournements du sens des mots, comme « torture, tortionnaire ». Il y alà un manque de respect eu égard aux femmes et hommes torturés à tra­vers l’histoire et le temps présent. Mais lorsqu’on manque d’argument il reste l’usage de mots inadéquats pour effrayer le lecteur peu averti.
      En effet, un tortionnaire ne prend aucun risque puisque sa victime est attachée, pour être torturée, sans pouvoir se défendre… Hors un matador risque blessures et mort ! Et il le sait.
      De plus, le tortionnaire torture pour :
      – obtenir des informations, des rensei­gnements, lesquels pourraient donner (ou avouer) un toro ?
      – pour servir d’exemple par la terreur ; hors aucun congénère du toro n’assiste au combat ?
      – pour obtenir un reniement (conver­sion forcée) ; lequel le matador vou­drait-il obtenir du toro ?
      Mais direz-vous et les malades mentaux qui torturent pour leur « plaisir » ? Là, nous vous voyons aller vers l’amalgame entre matadors/aficionados et pervers, psychopathes, dégénérés… et si vous faites cet amalgame si facile vous tomberiez alors dans le domaine de l’injure ce qui ne serait pas pour un anti une nouveauté !

  3. Par tradition, certains lapident des femmes ou pratiquent l’excision; d’autres, dans les arènes, à l’aide d’armes blanches, torturent à mort des bovidés, êtres sensibles.
    Ces actes sont ignobles.
    A Alès, il semblerait que la municipalité prenne enfin conscience que la tauromachie est avant tout une pratique abjecte indigne d’un monde civilisé. Comme à Fréjus, l’actuel maire, ou son successeur, prendra donc d’ici peu les justes mesures visant à abolir la corrida sur son territoire.
    Par mesure de protection envers nos concitoyens, il semblerait même logique que les matadors et Cie aient obligation à se faire psychologiquement soigner. En effet ces sous-hommes ne sont-ils pas de dangereux pervers, détraqués, sadiques?
    En tous cas, une chose est claire, par compassion, respect et amour envers les animaux, jamais particuliers et associations ne baisseront les bras ni les yeux tant qu’un seul être non humain sera brutalisé ou torturé dans une arène, un cirque, un laboratoire, un abattoir ou tout autre lieu.
    Merci et bravo au CRAC.

    1. Comparer comme le fait Didier le Gall, des « traditions » religieuses, morales ou « législatives » lapidation, excision…) imposées souvent par l’homme contre la femmes ou d’autres hommes ne peuvent être comparées avec la tradition taurine mettant au prise un homme le matador avec un animal le Toro de combat ; ce qui n’a rien a voir avec les « traditions citées »
      Sauf a considérer que le taureau et les animaux sont nos égaux en droits et donc en devoirs. Considérer cela reviendrait à interdire de déguster de la viande, du poisson, de chasser, les animaux dans les zoos et les cirques… et en poussant plus loin ce raisonnement animaliste d’interdire notamment de tenir des chiens en laisse…

    2. Que faudrait-il pour que toutes les personnes « passives » envers ces actes inqualifiables, autorisés, promotionnés, soit-disant « culturels », réagissent enfin pour dire stop?
      Si on y mettait des petits chiens, des petits chats tout mignons, (c’est juste une image), si on y mettait de jeunes enfants?
      Là une majorité réagirait peut-être, (sûrement), et réclamerait le retour de la peine de mort…
      Hé bien pourquoi les corridas doivent-elles continuer au XXI siècle?
      Les animaux donc n’auraient aucune sensation quant à la douleur?
      Qui peut dire et écrire cela, mais même si c’était le cas, de quel droit martyriser des êtres vivants!
      En tous cas, ces « événements » dits culturels et de tradition, (pièges à cons), ne relèvent pas le niveau d’intelligence et d’humanité des régionaux, sud,sud-est, sud-ouest!

  4. TERMINEES les petites séances de torture entre amis. Les vidéos et les VRAIS reportages n’en finissent pas de voyager sur la toile, montrant le véritable visage de cette barbarie esthétisée. Les « antis » se multiplient et ne lacheront JAMAIS RIEN. Vous nous trouverez systématiquement sur votre route. Nous ferons savoir au plus grand nombre la façon dont vous « ‘aimez » vos animaux et les honteuses subventions qui viennent engraisser ces spectacles d’un autre âge. CORRIDA BASTA. La France n’a pas besoin de toi.

  5. « Ce serait y prendre part que de ne pas s’y opposer »…
    La banalisation de la souffrance soulève des interrogations sur la façon de traiter d’autres sujets de l’actualité. Quand on est capable de penser « ce n’est pas grave, ce ne sont que des animaux », la frontière n’est pas loin avec le « ce n’est pas grave , ce ne sont que des indigènes » ou « ce n’est pas grave, ce ne sont que des personnes de couleur »…
    Il n’y a pas de place en France pour la torture et nous nous devons de l’abolir et de la combattre sans quoi nous resterions complice. La torture n’a aucune légitimité et elle n’en aura jamais. Nous n’aimons pas la corrida, @meub 84, mais nous ne détournerons pas le regard, ce serait lâche et indigne.
    Tant qu’il y aura des tortionnaires, il y aura des gens pour s’y opposer, bien heureusement.
    ABOLITION!

  6. Allons,calmons nous, cet article ne passe que parce que il y a une journaliste anti, à part cela aucun autocar n’est rempli, on peur le vérifier sur facebook, cette manif va faire un grand flop : de 5000 à 1000 ou peut-être moins…

    1. Madame, monsieur, contrairement à votre commentaire, cet article n’est pas publié parce qu’il y aurait, prétendez-vous, une journaliste anti-corrida… mais parce qu’il y a une journaliste tout court. Attentive à toutes les expressions et opinions. Cordialement.

    2. Par contre il est des modérateurs pros taurins au sein de midi libre et Sudouest.fr puisque la plupart des commentaires anti corrida sont arbitrairement censurés voir bloqués sur ces journaux.Peut être que ces modérateurs ont tout simplement reçu des consignes en ce sens.Ces journaux préfèrent sacrifier l’éthique et la morale au bénéfice des lobby taurins!

  7. Aux gens qui disent que les anti-corrida sont ridicules et que s’ils n’aiment pas cela ils n’ont qu’à pas y aller: savez-vous que la torture tauromachique est subventionnée avec l’argent du contribuable? Et oui, car la corrida va de plus en plus mal. Sans subventions publiques, elle n’existerait déjà plus. Bref trouvez-vous normal qu’on gaspille votre argent pour commettre des actes de cruauté sur des animaux? Alors que cet argent pourrait (et devrait) être utilisé pour aider les gens les plus démunis par exemple, ou pour lutter contre des maladies graves qui peuvent tous nous toucher comme le cancer.

    1. Quant au coût pour les contribuables (dont font parti les aficionados) vous oubliez les recettes fiscales (TVA notamment), qui manqueraient au budget avec la fin des corridas.
      En effet, les centaines de milliers de spectateurs sont lors des corridas des citoyens assujettis à la TVA sur leurs achats et consommations : transports pour s’y rendre, repas, boissons, boulangerie, hôtels, achats divers chez les commerçants du lieu…
      Il y aurait aussi un manque de recettes TVA dû aux factures d’impression des affiches, prospectus, billets, publicité (journaux, affichages…), billets… qui n’auraient plus lieu d’être.
      Alors un peu plus de réflexions et d’analyses dans ce domaine comme dans tant d’autres ayant trait à la culture tauromachique SVP !

      Et puis si vous êtes inquiet pour les fonds publics regardez donc vers les niches fiscales, les paradis fiscaux, les dividendes versés au fonds de pensions, CAC40, exonérations de cotisations fiscales,etc, représentant des milliards € une montagne à coté des quelques subventions d’ordre culturelles…

    2. A Lo Taure Roge qui voudrait dévier le problème du coût des corridas en nous parlant de la fraude fiscale et du cac 40 alors qu’il clame qu’il faut donner la priorité a l’humain je veux bien moi mais il ne peut être crédible quand il revendique a juste raison des aides pour les romes et que d’un autre côté il approuve les subventions européenes pour les elevages taurins et autres subventions en provenance direct de l’argent du contribuable pour la corrida alors même que tout cet argent pourrait servir a aider les plus démunis,a mettre des pattes dans les asiettes d’enfants dont les familles vivent en dessous du seuil de pauvreté au moment même ou l’europe réduit les aides aux associations d’aide alimentaire.
      Au vue du discours qu’il tient sur la souffrance et la définition volontairement réductrice qu’il attribue au mot « Torture » il est aisé de se rendre compte qu’il use et abuse du mensonge et de la désinformation.

  8. savourer le martyre d’un animal toléré par un alinéa législatif d’exception est la preuve d’une lamentable personnalité… d’exception ! il est toujours temps de se réveiller et de ne plus se dissimuler la vérité de ces penchants morbides…
    en tant qu’anti corrida, je n’ai rien d’autre à faire en effet – et sans relâche – que de combattre pour la dignité humaine ici s’agissant de tauromachie et en tout domaine où elle est bafouée… le 12 ce sera à Alès ! en faveur, cette fois, des taureaux victimes de tortionnaires qui sont la honte de la majorité des français.
    les cruautés hexagonales ne manquent d’ailleurs pas chez nous, faut-il entretenir cet héritage hispanique truffé d’un vocabulaire ostentatoire, attestant de ses origines ? et dont l’argumentaire fallacieux ne parvient pas à camoufler le goût du sang …?
    et in fine ma question : n’avez-vous rien d’autre à faire, vous les « pros » qui nous faites la leçon , que d’aller aux corridas subventionnées y compris sur notre dos ?

    1. Je lis des textes ce matin…qui me rassure beaucoup…ce spectacle, cette horreur doit s’arrêter et très vite… ou alors remettons les jeux du cirque…rempli de ces tortionnaires …voir de ces violeurs d’enfants… de tueurs en tous genres… il n’en manque pas.

  9. nous serons nombreux, nous viendrons de toute la france, meme d’Europe, la corrida n’est que torture. aucun argument pro-corrida n’est recevable. les aficionados sont assoifés de sang c’est tout. a part voir du sang, voir une danseuse en collant et un taureau souffrir et crevé pour rien, y’a rien. la corrida n’est pas notre culture, ce n’est pas la culture de la majorité des français. et heureusement la majorité des français ne sont pas des tortionnaires

  10. Il n’en demeure pas moins, diront les détracteurs, que le taureau souffre pen­dant le combat et c’est insuppor­table. Il ne faut pas confondre dou­leur et souffrance! La douleur est une sensation, un si­gnal qui fait réagir, alors qu’une souf­france est un état, un signe impliquant un décodage ou une interpré­tation. Le tau­reau est un combattant, qui durant la cor­rida, se livre en at­taquant comme c’est son compor­tement habituel dans les pâtures des gana­derias. Il n’actualise que sa nature de «toro bravo». A ce titre il n’est donc pas dans la souffrance, terme à réser­ver à l’être humain, car lui seul peut se trouver dans un véritable état de souffrance.

    Des études ont été faites par le labo de physiologie animale de l’université de Madrid par le prof. J C Llera qui n’est pas un pro-corrida; études sur les tau­reaux et les no­villos, par la mesure des bêta-endor­phines produites par le toro bravo (10 fois plus que l’homme). C’est une opiacé endo­gène, composés d’opioïdes peptidiques endogènes. Elles sont secrétées par l’hypophyse et l’hypothalamus chez les vertébrés lors d’activité physique intense, excitation, douleur et orgasme. Elles ressemblent aux opiacés par leur capacité analgésique et à procurer une sensation de bien-être.
    Découvertes dans les années 1970, les endorphines (de morphine et endogène) sont des neurotransmetteurs agissant sur les récepteurs opiacés. On les retrouve entre autres dans le cerveau et la moelle épinière ainsi que dans le système digestif.hormone chargée de bloquer les récepteurs de douleur (nocicepteurs), à l’en­droit où celle-ci se produit, jusqu’à ce qu’arrive un moment où cesse la sensation de douleur.

    1. En lisant lo tore roge, on s’aperçoit qu’il y en a qui se sont bien laissés monter le bourrichon (ou qui se le sont monté eux mêmes) . Toujours les mêmes arguments , le même discours , pour se protéger des actes peu louables(et partout montré du doigt par la societé humaine evoluée) qui sont commis dans les arenes , et que la loi appelle « des sevices sur des animaux » . Il est prouvé que vous êtes des menteurs, que vous inventez des listes de veterinaires , que vous trouvez des honteuses complicités notamment politiques pour continuer à torturer et massacrer des êtres vivants. Oui ,car quand on parle de taureaux, nul ne peut le contester, il s’agit bien d’êtres vivants, et un être humain qui plante des lances, des épées, des couteaux dans un être vivant en prenant du plaisir , en jouissant de le voir saigner et mourir à petit feu, est un être humain qui exprime toute l’indignité , toute la noirceur , la violence et la cruauté de notre Humanité…HONTE A VOUS ET ABOLITION DES SPECTACLES DE SEVICES SUR DES ANIMAUX !!! TOUS A ALES LES 11 ET 12 MAI pour stopper la barbarie subsistante !

  11. Intéressant ces commentaires… Un seul marque que les « antis » font chier le monde et il y en a 15 qui lui tombent dessus !!! Hahaha merci les « antis » heureusement qu’on est la pour les animaux martyres !!! Et oui on a que ca à faire de prendre 2 jours de notre vie pour ce battre pour qu’il n’y ai plus de taureaux qui subissent une mort lente et douloureuse dans les arènes et alors il est ou le problème !!??? Peut être n’avez-vous pas le courage d’en faire autant…!!! Honte à vous de resté dans votre canapé au lieux d’agir nous ne sommes clairement pas du même côté de la barrière !!! A bon entendeur… Salut !!!

    1. FAIRE AUTANT DE BRUIT QUE CA,FAITE S EN POUR QUE LA FRANCE REMONTE NOUS SOMMES ENTRAIN DE COULER PAR UN ABRUTI, ET VOUS VOUS FAITE UN PATAQUES POUR SI PEU, REFLECHISSER SI ON VA PAR LA TOUS LES ANIMAUX SONT DES MARTYRES VU QU IL FAUT LES TUES POUR MANGER A MOINS QUE LES ANTIS SOIENT VEGETARIENS

  12. Vous avez rien d’autre a faire que venir nous souler !!!!! il y a d’autre cause plus intéressante que venir essayer de nous faire changer d’avis, CAUSE perdu !!!!!! Ces nos traditions et ça restera tel quel !!!!!!! VIVA EL CORRIDA !!!!!!!!!

    1. dans ce cas les jeux du cirque c’était une tradition aussi, allons y on y retourne
      la peine de mort aussi. et pourtant la société a fait évoluer les choses ! il n’est pas normal qu’en 2013 on tue encore par plaisir. plaisir sanguinaire d’un petit nombre de personnes. malheureusement soutenus par les plus hautes personnalités de l’état. on va faire du bruit à ales et se faire entendre, pour les sans voix. vive les taureaux libres.

    2. on est loin d’être un petit nombre et sans problème plus que vous, les chieurs de base qui devrais mettre leur énergie pour la cause de gosses que venir faire chier des gents qui veulent faire la fête !!!! on vous oblige pas a venir alors nous obligé pas a vous supporter !!!!!!!!!!!!!

    3. Avez vous tant besoin de celà pour vous sentir exister?La tradition est un antalgique pour la conscience et la corrida est a la culture ce que le sida et le cancer sont a la santé!

  13. Je constate Qu’objectif Gard n’est pas du tout impartial mais censure arbitrairement certains commentaire laissant la part belle a la désinformation et a la propagande malsaine des taurins.

  14. L’apologie et l’encouragement a la violence ne sont ils pas sanctionés par notre code pénale?Comment se permet on de jouer avec la vie?
    As t’on l’habitude d’entendre dire que le cinéma est une barbarie?
    As t’on l’habitude d’entendre dire que le chant est une barbarie?
    As t’on l’habitude d’entendre dire que la sculture est une barbarie?
    As t’on l’habitude d’entendre dire que la peinture est une barbarie?
    AS t’on l’habitude d’entendre dire que le dessin est une barbarie?
    As t’on l’habitude d’entendre dire que la musique est une barbarie?
    As t’on l’habitude d’entendre dire que la corrida est une barbarie?
    Alors qu’en déduisez vous?

  15. un truc , ou deux qui caractérisent les pro-corridas, et fier-es de l’êtres, se sont leurs fautes d’orthographe et surtout la violence qui sourd de leurs phrases, truffées de faux arguments…Alors les Roquemaurois, Rojo, douce et autre Tare rouge, descendez-y dans ces arènes, tristes théâtres, alcoolisés ça va de soit et jouez entre vous, jusqu’au dernier sang, vos familles seront peut-être fières mais surtout débarrassées d’un tel poids de connerie. Saoulez-vous de vos vins frelatés et continuez à lire vos quotidiens complices de ces spectacles ignobles.
    Et même, 1 seule personne anti-corridas présente, ce sera la représentante d’une vraie humanité, celles que vous les « pro » condamnez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité