A la uneActualité générale.ActualitésActualités Gard.CultureFéria d'Alès.Féria Gard.

AFICION 2 oreilles pour El Adamo, la sympathie du nombreux public pour Chavez et El Capéa.

"Vous êtes un peuple vivant, animé par la passion de la corrida. La France est une terre de liberté, notre tradition a le droit de vivre, d'exister. D'autant plus que son existence légale a été constitutionnellement reconnue". Comme un pied de nez aux anti-corridas qui vociféraient à quelques centaines de mètres des arènes du Tempéras qu'ils rêveraient de voir à nouveau transformée en réserve à charbon, c'est en ces termes que l'avocat François Gille, adjoint au maire d'Alès, président de la commission taurine, a salué le nombreux public qui s'était déplacé, hier après-midi sous un soleil (enfin) printanier, pour la première des deux corridas de la Feria d'Alès.

Bien plus de public qu'à l'ordinaire pour cette première corrida du cycle.

Devant du bétail salamantin d'Adelaïde Rodriguez, bien présenté, sérieusement armé (notamment les trois derniers), brave à la pique, noble dans la muleta, mais accusant tous quelque faiblesse, ainsi qu'un manque d'allant et de transmission dans le troisième tiers, c'est le jeune Juan Del Alamo qui a le plus largement séduit les aficionados. Avec une sortie à hombros pour l'oreille qu'il a ravie, de haute lutte, à chacun de ses deux toros. Pour sa seconde année de matador, ce belluaire tout vêtu de blanc et noir a démontré de belles aptitudes à la muleta et surtout une volonté et une rage de vaincre qui manquaient passablement à ses deux compagnons de cartel.

Deux oreilles pour le jeune El Adamo qui entame sa seconde année de matador de toros. Outre de beaux gestes, son mérite fut de ne jamais rendre les armes devant ses opposants.

Ainsi, si le chef de lidia Lopez Chavez s'est arrimé sur son premier qui transmettait guère plus d'émotions qu'un escargot de Bourgogne, il a déposé les armes sur son second après une faena pour le moins prudente et réservée. Ce qui ne lui a valu que quelques applaudissements polis. El Capea, lui, a donné le meilleur de lui-même sans parvenir toutefois à peser sur son premier exemplaire, un grand toro retors et peu coopératif. Sur son second, il a montré de bien meilleures dispositions. Malgré sa confiance affichée et quelques beaux gestes, une épée approximative ne lui a fait gagner que la sympathie du public.

Ce matin, à 10 h 45, novillada non piquée avec du bétail de Valverde pour Alejandro Rubio et Manolo Vanegas. Cet après-midi, à 17 h, corrida de toros de Prieto de la Cal pour Marc Serrano, Fernando Cruz et Manuel Escribano.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “AFICION 2 oreilles pour El Adamo, la sympathie du nombreux public pour Chavez et El Capéa.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité