Actualité générale.Actualités

ALÈS Cirque, danse… les écoles de la ville restituent le travail d’une année

Les artistes des écoles avant leur entrée en scène. Photo DR/RM

L'Ecole de Cirque du Salto a ouvert hier soir sa 13eme Semaine du Cirque avec les enfants des écoles Panséra, Langevin, Les Promelles, Tamaris,Près St Jean, La Royale (Louis Leprince Ringuet) qui ont entrepris un travail au cours de cette année. A l'issue d'un premier trimestre d'intervention dans leurs écoles, une équipe du Salto composée de Valérie Doreau, Samira Hamoud, Camille Roquencourt, Eddy Poulailleau et Cathy Vasseur va poursuivre le travail de cirque cette fois hors temps scolaire avec une quinzaine d'enfants répartis parmi ces classes.

Mohamed au trapèze. Ph.DR/RM

"Les enfants sont choisis pour des raisons diverses, pas forcément pour des aptitudes ou des compétences au départ" explique Delphine Desyeux, responsables pédagogique lors de précédentes expériences et venu donner le coup de main. les écoles sont toutes en zone d'éducation prioritaire et certains enfants viennent des CLIS (classes pour l'inclusion scolaire). "Ce soir c'est le grand jour" explique Samira Hamoud : "C'est la première fois qu'il entrent en scène, devant un public et sous un chapiteau". Elle nous confiera, satisfaite après la prestation des enfants qui ont enchaîné leurs numéros (Fil, tissu, rouleau, trapèze, bobine) : "Ils ont donné tout ce qu'ils avaient et surtout ils ont pris un maximum de plaisir à le faire". La récompense, c'est bien sur les applaudissements des parents et amis, mais aussi l'impression de vivre aujourd'hui le cirque de l'intérieur : Les enfants ont applaudis en connaisseurs le numéro Tandem qu'est venu présenter après eux la compagnie l'Appel du pied en ouverture de la semaine du cirque. Des enfants qui avec de nombreux autres seront toute la semaine "à la fête" au cours des différentes activités présentées dans le programme.

Les artistes et leurs accompagnateurs pour le salut final.Ph. DR/RM
Après l'effort, la récompense avec TANDEM de la Cie L'appel du pied. Ph DR/RM

Panséra et la danse

A quelques dizaine de mètres du chapiteau, au même moment, d'autres enfants restituent devant leur parents et amis le travail d'une année. Il s'agit des jeunes de l'école Panséra qui ont entrepris avec Geneviève Choukroun, professeur de danse contemporaine de l'école de danse d'Alès un travail autour du Sacre du Printemps de Stravinski. "Nous travaillons toute l'année à partir de consignes explique le professeur, mais entre les consignes tout est improvisation. Pour parvenir à cette liberté de l'improvisation il faut beaucoup de travail. C'est pourquoi la chorégraphie finale ne peut s'écrire que dans les deux derniers mois, c'est à partir de la manière dont les enfants répondent que l'on peut construire". "La danse à l'école n'est pas l'école de la danse" ajoute Brigitte Billault, directrice, qui fait remarquer le nombre de garçons et leur implication dans le groupe. Mathieu au saxo, et Nicolas (percussion), élèves par ailleurs de l'école de musique d'Alès ont d'ailleurs intégré la pratique de leur instrument dans la chorégraphie. Les enfants de Panséra se produiront une nouvelle fois, au Cratère cette fois, en invités au sein du gala de l'école de danse.

Les jeunes de l'école Panséra à l'issue de la chorégraphie. Photo DR/RM
... devant un public ému par la qualité du travail sur scène. Ph DR/RM

Etiquette

1 commentaire sur “ALÈS Cirque, danse… les écoles de la ville restituent le travail d’une année”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité