Actualité générale.Actualités

SUMÈNE Le Festival Transes Cévenoles des gamins du village…

Sébastien Toureille, le directeur du Festival des Transes Cévenoles. Photo DR/
Sébastien Toureille, le directeur du Festival des Transes Cévenoles. Photo DR/

1996. En ce temps-là, les événements culturels se faisaient rares dans la petite commune de Sumène, un peu moins de 2 000 habitants, plantée dans les Cévennes méridionales. Une idée germe dans la tête d'une soixantaine de copains emmenés par Sébastien Toureille, un enfant du village : Organiser une soirée concert à Sumène. Une première édition un peu timide mais qui donne des ailes à ces gamins du coin qui réitèrent l'événement l'année d'après et puis l'année d'après encore. En 1998, l'idée presque improvisée prend une autre tournure, les amis se rassemblent dans une association, Les Elvis Platinés. "Nous avons alors organisé deux soirées concerts qu'on a nommé les Transes Cévenoles, se souvient Sébastien Toureille, le directeur du Festival qui célèbrera les 26, 27 et 28 juillet prochains, son seizième été. Puis en 2 000, nous avons intégré une programmation de théâtre de rue en journée. L'idée, c'était de jouer avec les genres tout en gardant en tête que notre public était et est toujours très large. Alors même si notre projet est atypique nous ne recherchions pas des spectacles trop conceptuels." Depuis toutes ces années, les membres de l'association sillonnent la France entière pour dénicher de petites perles qu'ils pourraient inscrire à leur programmation. "Les Elvis Platinés ont l'ambition de proposer une offre culturelle de qualité dans un milieu rural." Et cela gratuitement. Voir la programmation complète en cliquant ici.

Un travail à l'année...

Si l'événement n'est célébré qu'un week-end au mois de juillet, son organisation est un travail à temps plein tout au long de l'année. "L'élaboration nous prend beaucoup de temps parce que nous avons une certaine exigence artistique. Mais en marge de ce Festival, l'association qui compte plus de 200 adhérents dont de nombreux jeunes, propose des animations sur le territoire, à Sumène et autour, tout au long de l'année, avec des concerts. Nous accueillons aussi des résidences de groupes de musique ou de compagnies de théâtre à Notre-Dame de la Rouvière, pour accompagner les artistes."

Propos recueillis par Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité