A la uneEconomiePolitique

TRANSPORTS : Le président de l’Agglo Jean-Paul Fournier renouvelle sa confiance et le contrat de Keolis

Jean-Paul Fournier et Jean-Pierre Farando signent le contrat
Jean-Paul Fournier et Jean-Pierre Farando signent le contrat
Jean-Paul Fournier et Jean-Pierre Farando signent le contrat

Ce mercredi après-midi, au sein des locaux de Nîmes Métropole, Jean-Paul Fournier et son vice-président délégué aux transports William Portal ont reçu Fabrice Mayer, le président de la Société des Transports en Commun Nîmois (STCN) et Jean-Pierre Farandou, le PDG de la société mère, Keolis. A cette occasion, un nouveau contrat d’une durée de dix ans (à compter du 1er juillet 2013) a été signé entre l’Agglo et le groupe Keolis pour un montant de 38,5 millions d’euros par an contre 42 millions jusqu’à présent.

En contrepartie, la société Keolis - qui était déjà le précédent prestataire et qui était la seule à postuler pour ce renouvellement - s’est engagée à augmenter le trafic de 30% et à répondre à toute une série de mesures et d’innovations. Pour les usagers, elles vont se concrétiser par le prolongement du TSCP autour de l’écusson, la mise en place de la ligne 2 à l’horizon 2020. Les performances du réseau vont être améliorées grâce à des liaisons plus cohérentes, grâce à des horaires et à des itinéraires simplifiés. Toujours dans une volonté de simplifier la vie des usagers, la carte « Bang » (Billettique Alès Nîmes Gard) verra le jour d’ici la fin de l’année et permettra d’emprunter tous les moyens de transport du département - TSCP, bus, réseau Edgard, Ntecc… (Objectif Gard aura l'occasion de revenir plus en détail sur cette nouvelle carte lors de sa présentation à la fin du mois d'août).

Nouveauté toujours. Deux lignes diamétrales vont être créées. Les lignes Poulx-Générac et Marguerrites-Bernis qui, auparavant, ne desservaient que la gare de Nîmes, feront désormais des arrêts à Paloma ou à proximité des centres commerciaux. La ligne Poulx-Générac, elle, marquera un arrêt à la Bastide. Pour réduire le nombre de véhicules dans le centre-ville et entretenir sa condition physique, un service de location de vélos sera mis en place. Trois sites ont déjà été retenus : en gare de Nîmes, sur le parking du Parnasse et au parking de l’A54. La consigne de la gare, la plus grande, aura une capacité de 110 places et ouvrira au premier trimestre 2014.

Enfin, les personnes en situation de handicap n’ont pas été oubliées puisque la STCN, qui emploie près de 500 salariés à Nîmes, assure vouloir développer l’accès aux handicapés. Si elle respecte son objectif, la société transportera 20% de personnes handicapées en plus d’ici dix ans.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Publicité
Publicité
Publicité

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité