EconomieInsoliteMédias.

AUJAC Le château s’offre une vidéo avant visite

Aujac Chateau
Le château d'Aujac en vidé sur Youtube avant visite. Photo DR

"Dans un siècle j'aurais mille ans". Fort du récent coup de projecteur porté sur ses murs avec la présentation du film Michaël Kohlhaas au festival de Cannes le château d'Aujac publié en début de semaine un nouveau  film de présentation sur Youtube. Un film qui reprend certaines images que l'on pouvait trouver sur le site Internet du château sous la rubrique "le musée en image". "Nous avions envie pour cet été de faire partager au public les découvertes que l'on a pu faire sur le site" explique Marlène Pouget. "Nous avons essayé de raconter une histoire, car nous pensons que c'est ce dont les gens on de plus en plus besoin  par les temps qui courent. Nous voulions leur donner du rêve... et aussi, bien sûr, l'envie de venir". Le sujet c'est donc le château à travers les âges.  "Pour l'auteur nous avons la chance d'avoir dans notre équipe depuis 1992 l'écrivain Gilbert Léautier, cela facilite les choses pour écrire un scénario..." ajoute Marlène Pouget. Tout cela a été réalisé en interne avec les compétences de chacun. Au final c'est plus de dix minutes sur un mode documentaire un peu rétro,(avec commentaires façon film muet), qui convient à l'intemporalité du site. Intemporalité qui explique aussi l'absence d'allusion au tournage de "Michaël Kohlhaas". "Pour nous ce sont deux choses différentes dans l'Histoire..." commente Marlène Pouget. "Pour l'instant nous avons encore eu peu de retombées, le film n'est pas encore sorti dans les salles. Suite à Cannes, un journaliste de la presse nationale est venu sur le site du Cheylard pour un article générique sur les châteaux des Cévennes. Mais il y a quand même un courant de sympathie et nos parlons  du film lors de la visite".  En attendant, le château est ouvert à la visite tout l'été, tous les jours sauf le lundi, de 14h00 à 19h00. Tarifs 5€ pour les adultes et 3€ pour les enfants de moins de 12 ans.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité