ActualitésPolémique.

BEAUCAIRE Les Anticorridas portent plainte pour dégradations et atteinte à la liberté d’expression

Des carrés blancs sur des affiches d'Alliance Anticorrida, l'association porte plainte. Photo DR/
Des carrés blancs sur des affiches d'Alliance Anticorrida, l'association porte plainte. Photo DR/
Le jeudi 25 juillet, avant-veille de la Feria de Beaucaire, Alliance Anticorrida placardait dans toute la ville une vingtaine d'affiches publicitaires pour dénoncer, de manière tout à fait subjective, ce que la corrida représente à ses yeux (Lire ici). "Dès le lendemain, le taureau agonisant et criblé de banderilles était occulté par deux rectangles de papier blanc d'1,50m de hauteur chacun sur toutes les affiches ! accuse Alliance Anticorrida par la voix de Claire Starozinski qui interprète ce geste comme "l'aveu manifeste que les promoteurs de corrida sont tout à fait conscients des sévices qu'ils font subir aux animaux puisqu'ils ne supportent pas de voir la réalité dévoilée au grand public..."
Un geste qui ne restera pas sans réaction de la part des anticorridas : "Une plainte pour infraction pénale sera déposée dans les jours qui viennent pour dégradation volontaire de panneaux publicitaires et atteinte à la liberté d'expression."
S.Ma

 

Etiquette

10 réactions sur “BEAUCAIRE Les Anticorridas portent plainte pour dégradations et atteinte à la liberté d’expression”

  1. En quoi la photo de taureau agonisant est subjective ? Elle a été prise dans une arène, lors d’une corrida, la réalité pure et simple.
    Et visiblement montrer ce qui se passe vraiment dans une arène dérange, c’est qu’il faut continuer à montrer, montrer et montrer !!

  2. Cette réaction des aficionados est idiote car cela provoque davantage la curiosité des touristes et des indifférents envers la corrida et la cause animale. De plus, ce nouvel article ainsi que la plainte déposée médiatise encore plus l’évènement.
    Merci donc à tous les participants, journaliste, tagueur et Alliance ant corrida.

  3. Touchés ! Les aficios ont peur que la réalité de leurs actes sadiques soit dévoilée aux touristes et autres « sans opinion ». Il n’arrêteront pas l’impact de la communication des anti-corridas avec des bouts de papier ; ils ne font que s’enfoncer un peu plus dans leur triste combat.

  4. Nul, imbécile et contre-productif cette réaction des pro corridas. Pour le coup, on remarque encore plus l’affiche qui interroge et on en discute plus.
    Et en plus, cela dévoile leur « conscience ». Cela veut dire qu’ils se rendent compte de la torture infligée et qu’ils en ont un peu honte. Mais le plaisir que certains trouveront sadique prime pour eux sur la réalité morbide.
    Triste constat.

  5. Les aficionados refusent donc que soit visible par tous la beauté de leur tradition et le résultat du combat entre l’intelligence du matador et de la force brute du taureau. Quels vilains égoïstes!

  6. en effet Landais: même question: en quoi la photo d’un taureau supplicié est subjective?
    Les médias français sont tellement habitués à déformer la réalité de la corrida, que c’est la réalité qui devient subjective. Pas en Hollande où l’on se demande pourquoi la presse se rend complice de cette barbarie si lâche!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité