Actualité générale.ActualitésSalon Miam.

SALON MIAM Laurent Raynal, producteur cantalien et fier de l’être !

Le fromage Cantal. Photo DR/EB
Le fromage Cantal. Photo DR/EB

Le Cantal. Si c'est le nom d'un département, c'est aussi - et surtout - celui du fameux fromage si bien connu et savouré par tous ses fervents amateurs. Laurent Raynal, producteur à Quézac, est bien décidé à faire connaître et déguster ses produits cantaliens et à porter haut les couleurs de sa région au Salon Miam à Alès, dès ce vendredi 15 novembre et pendant tout le week-end.

Aux côtés des spécialités cévenoles et de Babette de Rozière, le Cantal, invité d'honneur, est fin prêt à prendre possession des lieux du Parc des expos, avec des produits emblématiques présentés par huit producteurs et un restaurateur passionnés. Laurent Raynal, chargé de mission pour l'événement et cantalien pure souche, a tout préparé, du début à la fin. Contacté une première fois en 2011 à ce sujet pendant le salon de l'agriculture, il a dit oui tout de suite pour participer à cette manifestation alésienne. "Nous avons l'habitude d'aller sur ce genre de foire dans le cadre de la politique marque rouge Cantal-Auvergne" confie t-il. Et d'ajouter : "Par l'agroalimentaire, nous faisons connaître le département, parfois considéré comme le parent pauvre du territoire français, alors que nous avons de très bons produits !" Heureusement, les stéréotypes évoluent et le Cantal se distingue de plus en plus des autres, notamment avec ses cinq fromages bénéficiant d'une appellation d'origine protégée d'Auvergne : le Bleu d'Auvergne, la Fourme d'Ambert, le Saint-Nectaire, le Salers et bien sûr, le Cantal. Ce week-end, Laurent Raynal fera aussi découvrir "la vache rouge", un fromage constitué à 100% de lait de vache de Salers. Un aligot sera également préparé par ses soins, avec la tome fraîche. Des dégustations gourmandes, qui devraient faire le bonheur des papilles.

Faire du Cantal une destination. "En participant à ce salon, nous voulons faire venir les alésiens et les gardois chez nous" glisse Laurent Raynal. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les visiteurs auront la possibilité de gagner des séjours dans le département. En attendant, après un an et demi de préparation, le producteur de fromages s'impatiente d'arriver dans la capitale cévenole et se réjouit de cette belle opportunité de faire découvrir les spécialités pour continuer à donner une image dynamique de la région où il est né.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité