ActualitésPolémique.

GRAU-DU-ROI. « Contre vents et marées », les marins pêcheurs passent à l’offensive

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Les pêcheurs du Grau-du-Roi comme tous ceux de la zone du Golfe du Lion passent à l'offensive. Malmenés par un métier déjà difficile, les pêcheurs doivent en plus faire face à ce qu'ils nomment "La politique commune de la pêche inadaptée". "Contraintes, absurdités et conséquences de l'application sans discernement d'une législation européenne totalement inadaptée aux artisans pêcheurs, exemple : la  taille de maille imposée aux chalutiers ; procédures administratives dont les décisions sont aléatoires  (cf. dossier Patrice GROS) ; disparition rapide du métier et du nombre de chalutiers ; manque de traçabilité et d'équité du FPAP (Fonds de Prévention des Aléas de Pêche – Prix du Gasoil) de sa mise en place au remboursement, en passant par le mode de calcul ; dialogue social territorial totalement absent, donc un manque évident de lisibilité sur l'avenir de la profession" dénoncent-ils dans un communiqué de presse. L'état d'urgence est décrété, il en va de la survie des pêcheurs et de leur métier. Plusieurs actions vont ainsi être mises en place, les médias en seront les premiers informés. Et pour commencer, les pêcheurs de la zone du Golfe du Lion viennent d'ouvrir leur page sur facebook : Pêcheurs Golfe du Lion , et très prochainement ils auront leur site en ligne. "Ils veulent faire savoir qu'ils exercent un métier difficile, qu'ils sont décidés à le sauver, « contre vents et marées » parce que comme eux les consommateurs aiment le vrai et le bon poisson. Il leur faut donc sensibiliser l’opinion publique."

Les Marins Pêcheurs Chalutiers du Grau du Roi seront  également au « Rendez-vous de la 9ème édition des Assises de l’Economie de la Mer et du Littoral à Montpellier et Sète les 3 et 4 décembre 2013 ! ». "Ils seront force de propositions et d'actions pour qu'à l'avenir ils soient considérés et traités comme il convient pour une profession qui n'a jamais démérité."

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité