Actualité générale.ActualitésMunicipales 2014.Politique

MUNICIPALES Emploi et réindustrialisation avec Jean-Michel Suau

Ghislaine Soulet, candidate Alès Ré-unie, Jean-Michel Suau et Gabriel Colletis, professeur de sciences économiques. Photo DR/EB
Ghislaine Soulet, candidate Alès Ré-unie, Jean-Michel Suau et Gabriel Colletis, professeur de sciences économiques. Photo DR/EB

Les rencontres organisées par la liste Alès Ré-unie avec la population se poursuivent. Hier soir, c'est les thèmes de l'industrie et de l'emploi qui étaient abordés. Pour tenter de répondre aux questions qui se posent sur le territoire, le candidat Jean-Michel Suau avait invité Gabriel Colletis, professeur de sciences économiques et auteur de l'ouvrage "L'urgence industrielle". Celui-ci a rappelé l'importance de l'industrie sur les emplois, qui représente "35% d'emplois marchands et 80% des exportations". "Les pays qui s'en sortent sont ceux qui misent sur leur industrie". Selon l'intervenant, les causes de la désindustrialisation sont "très anciennes et très nombreuses". Il a dénoncé "le mythe du tertiaire", "la très grande responsabilité de l'État qui a ignoré l'objectif de croissance économique en contribuant à pousser les groupes français vers les zones les plus dynamiques du monde" mais aussi "la conception erronée de ce qu'est la compétitivité, considérée comme une affaire de coût et de prix". Pour relancer l'industrie, Gabriel Colletis préconise "un nouveau pacte social avec des entreprises qui vont rechercher la compétitivité par l'innovation". Cela passe pour lui "par un effort très important en matière de formation". De plus, "il faut réorienter la production vers les besoins fondamentaux" et permettre "un véritable ancrage territorial des activités productives, en misant sur les réseaux de compétences, la densification des relations entre les acteurs". Et de conclure : "Les entreprises ne peuvent plus prétendre tout produire en interne".

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

1 commentaire sur “MUNICIPALES Emploi et réindustrialisation avec Jean-Michel Suau”

  1. Faut créer sur Alès un pôle universitaire orienté vers la formation de licence industrielle. C’est à dire un IUT ( Bac +2 ou +3) .
    Il y a un « trou » entre le BAC et les formations BAC+5 de l’Ecole des Mines : faut le combler dans l’intérêt des entreprises industrielles locales et pour réduire le taux de chômage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité