Actualité générale.Actualités

ALÈS Les associations aidées par le Conseil général

Forum des associations à Alès. Photo DR/EB
Forum des associations à Alès. Photo DR/EB

Ce jeudi 27 février, la Commission permanente du Conseil général du Gard s'est prononcée sur le montant des subventions versées aux associations du canton Alès Ouest, sur proposition du conseiller général Jean-Michel Suau. En 2014, 476 016 euros seront consacrés à la vie associative sur ce secteur. La part belle est donnée aux chantiers d'insertion : celui de l'association La Clède à Alès qui œuvre pour le développement économique et l'accès à l'emploi avec un apport de 63 600 euros, et celui de l'association Les Jardins du Galeizon à Cendras avec une contribution qui s'élève à 63 500 euros. Sur la commune de Saint-Paul-la-Coste, 44 000 euros sont alloués pour le renforcement des réseaux électriques. Sur le plan de l'action sociale, 32 350 euros sont versés à la Mission locale jeune Alès Pays Cévennes. Le Groupe d'action locale Cévennes bénéficiera de 40 000 euros dans le cadre du programme européen "Leader" dont le but est de soutenir des initiatives innovantes et structurantes sur des territoires à caractéristiques rurales. Les autres subventions sont dédiées à l'accès à l'éducation pour les collèges Daudet, Racine, Diderot, Jean-Moulin, La salle et Bellevue ainsi qu'aux associations culturelles et sportives.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ALÈS Les associations aidées par le Conseil général”

  1. C’est bien mais va falloir contrôler comment est utilisé notre argent ! c’est pas le tout de distribuer … s’y rajoutent également les subventions municipales, régionales ect ect … ça en fait du fric le tout réuni !! n’est ce pas ?
    Le nombre d’associations est à son comble il y a à boire et à manger … aucunes du coup ne s’auto suffisent même si elles n’y ont pas la possibilité d’y faire de bénéfices
    C’est admissible lorsqu’il s’agit d’insertion, d’handicap, d’éducation, d’emploi de santé de cadre de vie – pour le reste par ces temps difficiles et, lorsqu’il s’agit de loisirs je pense qu’il faut restreindre raison de plus de s’en intéresser à savoir comment ce type d’associations utilisent l’argent qui leur est octroyé car à ce niveau franchement ça manque de beaucoup de clarté donc de justification une fois de plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité