A la unePolitiquePolitique.

ST-PAULET-DE-CAISSON L’agglo vote une baisse significative de sa participation aux sentiers vitivinicoles

Lors du conseil communautaire, hier soir à Saint-Paulet-de-Caisson (photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors du conseil communautaire, hier soir à Saint-Paulet-de-Caisson (photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une quinzaine de places étaient restées vides hier soir à la salle des fêtes de Saint-Paulet-de-Caisson, qui accueillait le conseil communautaire de l’agglo.

Un conseil communautaire à l’ordre du jour copieux (38 délibérations), ce qui ne l’a pas empêché de se dérouler dans le calme. Les débats se sont toutefois légèrement échauffés arrivés à la 14e question, concernant la participation du Gard Rhodanien à l’animation des sentiers vitivinicoles de Laudun et Chusclan.

Près de moitié moins

La maire de Pont-Saint-Esprit, membre de la commission tourisme à l’agglo, était à la lecture. Ainsi a t-il eu à annoncer que la participation financière de l’agglo ne serait que de 6000 euros en 2014, contre 11 000 l’an passé. Le budget global de la manifestation étant de 39 000 euros.

Lors de la description de l’événement, Roger Castillon a annoncé le chiffre de « 227 visiteurs en 2013, dont 70 % d’étrangers » à cette manifestation. De quoi faire réagir Claudine Prat, qui s’est dit « étonnée » par le budget de l’événement, « par rapport avec le faible nombre de participants. » Ce à quoi le maire de Codolet Sébastien Bayard a répondu en rappelant que le budget « couvrait aussi les Vendanges de l’Histoire. »

Le Gard rhodanien « puni »

L’élu de Pont-Saint-Esprit Jean-Marie Daver s’est quant à lui emparé de la question par le prisme du chemin de fer, considérant que le « territoire est puni depuis 1973 avec la suppression du train de voyageurs, qu’il faut remettre sur les rails le plus vite possible. Certains touristes n’ont pas de voiture. »

« On travaille sur le sujet » lui a répondu le président de l’agglo et maire de Bagnols Jean-Christian Rey. La question a finalement été votée à l’unanimité.

Et aussi

Le nouveau protocole du temps de travail : Le conseil communautaire a également vu l’adoption du nouveau protocole du temps de travail des agents de l’agglo. Un protocole qui « garantit les services aussi le vendredi après-midi » a affirmé Jean-Christian Rey, tout en expliquant que le « temps choisi » avait été exclu, « ce protocole permettant de répondre aux demandes des agents. »

Le président a également expliqué que « ce protocole est aussi là pour limiter les heures supplémentaires par agent ». Il les plafonne à 25 heures mensuelles et 250 annuelles.

Une charte sur le dialogue social avec les organisations syndicales a également été adoptée à l’unanimité. Les syndicats de l’agglo devraient par ailleurs bientôt disposer d’un local « peut-être à l’espace Ulmann ou à la Maison de Justice », a glissé le président Jean-Christian Rey.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité