Actualité générale.ActualitésPersonnalités.Société

TRESQUES En images : départ réussi pour Tresques Contemporain

René Koering, Akoi Aka, Alexandre Pissas et son premier adjoint, hier soir au lavoir de Tresques. (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
René Koering, Akoi Aka, Alexandre Pissas et son premier adjoint, hier soir au lavoir de Tresques. (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il y avait du monde, et même un invité surprise, hier soir au lavoir de Tresques pour le vernissage de cette cinquième édition du festival Tresques Contemporain.

Le directeur artistique du festival Akoi Aka, qui a fondé le festival, s’est déclaré « très heureux d’être resté fidèle à ce qu’est le festival », un festival « qui grandit pas à pas, d’année en année. » Pour lui, l’arrivée de René Koering à la tête de l’organisation du festival marque « un tournant, une nouvelle étape. »

Charles Stratos se voit remettre la médaille de la ville, hier soir au lavoir de Tresques. (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Charles Stratos se voit remettre la médaille de la ville, hier soir au lavoir de Tresques. (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

René Koering qui plaisantait hier soir, expliquant : « Je pensais trouver la paix à Tresques, c’est foutu. » De quoi faire sourire le maire Alexandre Pissas qui, après avoir remercié l’ensemble des personnes impliquées de près ou de loin dans le festival, a remis la médaille de la ville au sculpteur anglois Charles Stratos.

Francis Lalanne et son ami Charles Stratos, hier soir au lavoir de Tresques. (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Francis Lalanne et son ami Charles Stratos, hier soir au lavoir de Tresques. (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Grande discussion entre Alexandre Pissas et Francis Lalanne, hier soir au lavoir de Tresques. (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Grande discussion entre Alexandre Pissas et Francis Lalanne, hier soir au lavoir de Tresques. (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le sculpteur n’était pas venu seul hier soir, puisqu’il avait invité son ami Francis Lalanne. La soirée a continué avec le concert d’Emmanuel Pi Job Trio à la cave coopérative, qui affichait complet. De bon augure pour la suite…

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité