Actualité générale.Actualités

INSOLITE La laine, star d’un marché ambulant en escale à Anduze

Laines de mouton Mérinos. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Laines de mouton Mérinos. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Toute la journée d'hier, Anduze accueillait le marché de la laine et de la soie, un événement dédié aux textiles naturels. qui sillonne le sud-est de la France à la rencontre du public. Une vingtaine d'exposants étaient présents.

Depuis 22 ans, les 40 producteurs de l'association de la Toison d'art parcourent tout le sud-est pour promouvoir les fibres naturelles, qu'elles soient animales ou textiles. Mouton, mohair, angora, pure laine, lin, chanvre, soie, peaux retournées, autant de matières représentées par des artisans venus de tout l'Hexagone.

Après Florac et St-Jean-du-Gard la semaine dernière, une vingtaine d'entre eux ont posé leurs valises hier à Anduze, au Plan de Brie. "On est une communauté, on fait tout ensemble et on est solidaire. Ça nous rend plus fort. Le fait de proposer un marché spécialisé permet une sélection à l'entrée, au bénéfice de tous. Le public n'est pas celui d'un marché classique. Il est intéressé par notre travail", assure Emma Hiaux, créatrice textile d'Anduze.

Emma propose de nombreux vêtements en coton bio, laine, lin et chanvre. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Emma propose de nombreux vêtements en coton bio, laine, lin et chanvre. Eloïse Levesque/Objectif Gard

De Bretagne, de Vichy, de Lyon, les producteurs ont tous la particularité de créer eux-mêmes leurs produits. C'est le cas de Christine Devost, à son compte depuis 3 ans dans l'Ain, qui fait 4 dates avec la troupe ambulante. "On est tous dans le même esprit. L'intérêt du groupe est de proposer un large panel de créations au public". Un pari gagnant? "C'est peu porteur, mais je fais ce que j'aime", explique Christine. "Ça dépend des années et des lieux, il n'y a pas de règle. J'arrive à en vivre même s'il arrive que je ne vende rien. Il faut informer sur notre travail. Cette année, c'est un peu plus dur, je fais beaucoup de paiements en deux ou trois fois", ajoute Emma, installée depuis 19 ans.

Des foulards en teintures végétales de cosmos ou de camomille. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Des foulards en teintures végétales de cosmos ou de camomille. Eloïse Levesque/Objectif Gard

La troupe de créateurs a repris la route hier soir vers l'Aveyron puis le Var. Elle refera escale dans le Gard le 21 septembre, à Uzès.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité