A la uneNîmes Olympique

AS NANCY LORRAINE – NÎMES OLYMPIQUE 0-0. Un point encourageant

Nîmes Olympique. Photo d'illustration Tony Duret / Objectif Gard
Nîmes Olympique. Photo d'illustration Tony Duret / Objectif Gard

Au terme d’un match où ils n’auront finalement pas été souvent mis en danger, les crocos rentrent de Lorraine avec le point du match nul. Avec un Paul Nardi moins brillant dans ses buts, les crocos auraient même pu prendre les trois points. Il ne reste désormais qu’à bonifier ce point en battant Arles-Avignon vendredi prochain.  

Début de match tambour battant des deux équipes. Dès la 2eme minute, c’est Nancy qui se procure une énorme occasion par Romain Grange qui se retrouve seul au deuxième poteau sur un centre d’Iglesias. Par chance, sa reprise s’envole dans les étoiles du stade Marcel Picot. Trois minutes plus tard, un nouveau centre de Cuffaut, toujours sur le côté gauche nîmois, trouve la tête de Youssouf Hadji mais Mathieu Michel veille au grain et capte le ballon sur sa ligne. Les crocos vont réagir et seront à deux doigts d’ouvrir la marque. Un centre d’Harek atterrit sur la tête de Maoulida mais Paul Nardi, le portier nancéen, empêche le ballon d’entrer en le repoussant sur Maoulida qui tente cette fois une reprise du gauche que Nardi sort d’un geste aussi désespéré que magnifique (10’). Dommage pour les crocos car l’action était belle. Dans cette première mi-temps équilibrée, les nancéens auront une dernière occasion grâce à Amadou totalement oublié sur un corner. Sa reprise du droit, avec un rebond, part vers la lucarne de Michel qui réalise une parade de grande classe. (17’)

La deuxième période repart sur les mêmes bases que la fin de la première. Les deux équipes se maîtrisent et parviennent parfois à faire des incursions dans les surfaces adverses sans jamais être dangereuses. Les exemples se multiplient comme une tête d’Hadji qui passe au-dessus (54’) ou, dans l’autre camp, une tentative de Koura à 20 mètres que Nardi regarde sortir (61’). La première occasion franche de cette seconde mi-temps est à mettre au crédit de Romain Sartre dont le coup-franc à 18 mètres rase la lucarne adverse (57’). Les joueurs de Pablo Correa répliqueront par deux tentatives de Muratori et d’Iglesias qui seront interceptées par Michel (72’). Dans cette rencontre serrée, les nîmois vont avoir une balle de match après un beau jeu de passes entre Kovacevic, Maoulida et Koura qui sera décalé et servi à l’entrée de la surface. Sa frappe intérieure du droit oblige Nardi à démontrer son talent et laisse quelques regrets. Les trois points n’étaient pas loin du tout.

Capture d'écran du site de la LFP
Capture d'écran du site de la LFP

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité