A la uneActualité générale.ActualitésAutres sports

SPORT Alès et Mons fusionnent pour former le Club de rugby cévenol

2e entraînement du Club de rugby cévenol. Eloïse Levesque/Objectif Gard
2e entraînement du Club de rugby cévenol. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Début juillet, les clubs de rugby de Mons et Alès ont fusionné leurs équipes séniors afin de créer un grand groupe sur le bassin et ainsi relever son niveau dans le championnat. Un choix qui semble faire l'unanimité au sein des joueurs et des dirigeants.

Après avoir fêté ses 50 ans en juin dernier, le club de rugby d'Alès vient d'ouvrir une nouvelle page de son histoire. Fort d'un budget de 160 000€, deux salariés et 350 licenciés, il manquait toutefois d'un élément essentiel pour se démarquer en championnat : "On manquait de joueurs dans l'équipe sénior. Les mauvais résultats et les blessures démotivaient les joueurs qui étaient de moins en moins assidus. Il fallait redynamiser le club ainsi que les joueurs", explique Claude Dumon, président du club de rugby cévenol, et ancien président du club d'Alès.

De son côté, Mons avait davantage de joueurs séniors mais un niveau plus faible. Il avait été créé il y a seulement 2 ans. "Le club n'était pas structuré, le matériel était vétuste et le personnel non diplômé comme l'exige la fédération. Il avait 400€ de subvention contre 40 000€ pour Alès, 15000€ de budget et 40 licenciés. Il fallait se rassembler pour se compléter pour être plus forts", affirme Eric Juvin, secrétaire du nouveau club.

Le 1er match du championnat se déroulera le 28 septembre contre Pernes-les-Fontaines. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Le 1er match du championnat se déroulera le 28 septembre contre Pernes-les-Fontaines. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Le nouveau club démarre donc sa saison en 1ère série, au niveau d'Alès, et espère atteindre la promotion d'honneur l'an prochain. Certains joueurs rêvent même de revenir en fédéral 3, où Alès évoluait en 2007. "Cette fusion est une excellente décision pour le rugby du bassin. Ça va nous remotiver. Il faudra que la mayonnaise prenne mais je jouerai mon rôle à fond", avance Laurent Malfroot, 35 ans, joueur d'Alès. "On va pouvoir reformer un beau groupe. Il faudra se tenir aux entraînements et ne pas sauter d'étapes", ajoute Florent Calas, alias Cailloux, 28 ans, ancien de Mons.

Le club disposera désormais de 2 équipes séniors et d'une nouvelle catégorie junior. Les joueurs s'entraîneront trois fois par semaine jusqu'au début du championnat. La 1ère équipe (1ère série) affrontera Pernes-les-Fontaines à domicile le 28 septembre, et la 2nde équipe (4e série) inaugurera la saison contre Perthuis.

Le Club cévenol parviendra t-il à tirer son épingle du jeu?

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité