A la uneActualité générale.ActualitésHBCNPersonnalités.Société

FAIT DU JOUR Bertrand Roux, président du HBCN, promet « du spectacle » !

Bertrand Roux, président du HBCN Photo Tony Duret / Objectif Gard
Bertrand Roux, président du HBCN Photo Tony Duret / Objectif Gard

L’orage est passé au-dessus des têtes du staff et des joueuses du HBCN la saison dernière sans finalement causer trop de dégâts. Mais tout ça, c’est de l’histoire ancienne. Aujourd’hui, le beau temps est revenu. Avant de se déplacer à Nantes ce samedi pour la première journée de championnat, Bertrand Roux, le président du club, évoque cette nouvelle saison qu’il veut placer sous le signe du spectacle.

Objectif Gard : Quelle est l’ambition du HBCN cette saison ?

Bertrand Roux : C’est avant tout le spectacle ! J’insiste mais on veut du spectacle sur tous nos matches. On a l’équipe pour ça. On va se battre, défendre nos couleurs et nos valeurs.

OG : Après la saison qui vient de s’écouler - le HBCN a fini dernier de sa poule et s’est maintenu au play-down - dans quel état d’esprit sont les lionnes ?

Il est super et je félicite les joueuses. Elles ont beaucoup de valeurs, un vrai attachement avec le club et ce ne sont pas des mercenaires. C’est très appréciable pour un président. Et puis, elles ne m’ont pas trahi en fin de saison. Maintenant, elles sont sorties de tout ça et veulent aller de l’avant. C’est un super état d’esprit ! D’ailleurs, regardez, on a gardé notre effectif quasiment au complet.

OG : Et vous vous êtes renforcés…

Oui, on a deux arrivées importantes avec Julie Goiorani et Mouna Chebbah dont vous connaissez les palmarès (lire ici). Elles peuvent vraiment nous faire passer un cap. On a également féminisé le staff avec Joanne Dudziak, ancienne gardienne du club et championne du monde, ainsi qu’Annabelle Chabanel pour la préparation physique et la récupération. Enfin, on a passé une convention avec le CHU pour un meilleur suivi de nos joueuses.

OG : Vous conservez vos cadres (Jericek, Dancette…) et faites venir de très bonnes joueuses. Quelle place visez-vous cette année ?

Il faut rester humble, on reste un outsider. J’aimerais finir dans les 6 premiers du championnat (sur 10 équipes, NDLR) pour jouer les play-off et pourquoi pas ramener une coupe à la maison. Notre force cette année, c’est qu’on a un groupe de 13 joueuses professionnelles et cinq joueuses du centre de formation. On aura un banc qui pourra prendre le relais.

OG : Un déplacement à Nantes demain soir, puis, le 13 septembre, la réception de Metz au Parnasse, équipe qui termine première la saison dernière… Comment abordez-vous ce début de saison ?

On attaque d’entrée sur des équipes de mêmes valeurs. On va essayer de marquer les esprits. Le championnat sera certainement très étriqué. On n’est pas les favoris mais ça me va. J’espère en revanche le devenir en cours de saison !

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité