Culture

BAGNOLS C’est parti pour l’Afrique à Bagnols, « un festival nécessaire »

Hier soir au centre Léo-Lagrange (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir au centre Léo-Lagrange (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le coup d’envoi de la 23e édition du festival l’Afrique à Bagnols a été donné hier soir au centre culturel Léo-Lagrange.

Dans son discours, la présidente de Peuples Solidaires Ghislaine Pagès a rappelé que « cela fait presque 30 ans que l’association s’implique au Burkina Faso », notamment sur des problématiques de retenues d’eau. La présidente a également évoqué « l’étude d’un projet de zone de maraîchage. »

Des projets qui nécessitent des financements, notamment apportés par le festival, mais pas que. Ainsi, le SITDOM a remis hier soir via son président Jérôme Talon un chèque de 585 euros équivalent à l’opération de collecte et de recyclage des gourdes de compote lancées dans plusieurs écoles de l’agglo par Peuples Solidaires. Une opération qui se développe, puisqu’elle sera élargie aux écoles primaires de Bagnols cette année.

Jérôme Talon a remis un chèque à Ghislaine Pagès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jérôme Talon a remis un chèque à Ghislaine Pagès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après les banderoles, les panneaux de fléchage disparaissent

Seul bémol et pas des moindres, les actes de malveillance dont est victime le festival ces derniers jours. Ainsi, après la disparition de deux banderoles placées en ville, c’est toutes les pancartes de fléchage qui ont cette fois disparu.

Pour le maire Jean-Christian Rey, « ce n’est pas de la mauvaise blague ou du hasard. Il y a aujourd’hui une recrudescence de choses nauséabondes. Ce festival est une piqûre de rappel, il est nécessaire, utile et important. Ceux qui par ignorance, par bêtise ou les deux commettent ces actes prouvent que la nécessité de se mobiliser reste d’actualité. » Une plainte a été déposée.

Le programme complet du festival est disponible ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité