Société

LA GRAND’COMBE Journée morte ce jeudi pour défendre l’éducation prioritaire

Les enseignants, les parents et le maire mobilisés. EL/OG
Les enseignants, les parents et le maire mobilisés. EL/OG

La Grand’Combe va sortir du dispositif de zone d’éducation prioritaire à la rentrée prochaine et 5 établissements scolaires sont concernés. Au collège Léo Larguier, 40% du budget disparaîtra. Mobilisés depuis deux semaines, les parents poursuivent plus que jamais leur mouvement. Ce matin, ils occupent l'école Victor Hugo et appellent à une journée morte demain jeudi dans tous les établissement la ville.

Enfin, demain après-midi, un rendez-vous "déterminant pour la suite" est prévu au rectorat. Les professeurs y mettront en avant une nouvelle ligne de défense : "“les chiffres sur lesquels s’appuient le rectorat ne justifient pas notre sortie de ZEP“, déplore un enseignant. “31 établissements de l’Académie de Montpellier ont été retenus pour rester ou entrer dans le dispositif. On nous a dit que le nôtre était 32ème ! Alors qu'en refaisant les calculs, on devrait normalement se trouver entre la 25e et 28e position“, ajoute t-il.

Lire aussi :

LA GRAND'COMBE Le collège Léo Larguier mobilisé pour rester en ZEP

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité