A la uneActualités

PORTRAIT DU DIMANCHE Mamzelle Bulle ouvre son univers aux Alésiennes

Charlotte Eloy, créatrice du concept-store Mamzelle Bulle à Alès. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Charlotte Eloy, créatrice du concept-store Mamzelle Bulle à Alès. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Une toute nouvelle boutique vient d'ouvrir ses portes dans la rue Beauteville à Alès : Mamzelle Bulle. Derrière ce nom, se cache un concept-store imaginé par Charlotte Eloy, une jeune Anduzienne de 25 ans. Rencontre.

Si dans les grandes villes les concept-store fleurissent au fil des rues, comme à Paris, il est plus difficile d'en trouver dans des petites agglomérations. A Alès, depuis le 6 décembre, c'est maintenant possible grâce à Charlotte, qui a voulu ouvrir un de ces lieux où l'on trouve un peu de tout, autour d'une thématique choisie. Pour la jeune commerçante, qui vient de terminer des études dans le domaine de la culture, ce sera du « ethnic-chic ».

Prêt-à-porter, maroquinerie, accessoires de mode, bijoux, papeterie, objets de décoration : voici l'offre de Mamzelle Bulle, rassemblée dans un petit 16 m² élégamment aménagé. « Il fallait optimiser l'espace et faire quelque chose de clair. Lorsque j'ai eu les clés du local en octobre, nous avons tout cassé et tout refait dans un esprit cosy-chic », commente Charlotte. A ce moment-là, elle a déjà ses stocks. « Je savais ce que je voulais. Pour les vêtements, ce serait la marque hollandaise Yaya, que j'ai découvert sur le salon Maison et objet à Paris. Pour les bijoux, je connaissais des créatrices grâce aux réseaux sociaux. Je savais également où je voulais acheter ma papeterie », raconte t-elle.

Des pièces uniques

Pas question pour la jeune Anduzienne d'avoir trop de stocks, trop de tailles et des produits que l'on peut trouver dans n'importe quel autre magasin de la ville. « Je voulais à la fois avoir des pièces uniques mais aussi faire en sorte que les gens aient le choix. L'idée est que mes clientes puissent repartir avec un ensemble complet : une tenue, des bijoux, un sac à main, une écharpe... ». Le tout à des prix abordables.

Depuis que Mamzelle Bulle a ouvert les portes de son univers, elle fait ainsi l'unanimité auprès des Gardoises. « Je n'ai eu que de bons retours. Les femmes sont curieuses d'entrer dans le magasin et de découvrir le concept », se réjouit Charlotte. Et le bouche-à-oreille semble fonctionner à merveille puisque la petite boutique remporte déjà un certain succès dans la capitale cévenole. « J'avais pourtant quelques réticences sur Alès, d'autant que je suis dans une rue où il n'y a pas vraiment de passage. Mais finalement je suis ravie ». Pour 2015, Charlotte envisage de proposer à la vente des chaussures Bensimon et des accessoires pour homme. Dans un avenir plus ou moins proche, elle rêve d'ouvrir d'autres concept-store à l' étranger. Pourquoi pas Londres ou Berlin ?

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité