A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE José Pasqualetti « On inspire plus de respect pour nos adversaires »

José Pasqualetti en conférence de presse après le match contre l'US Orléans. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
José Pasqualetti en conférence de presse. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Après ce match nul contre l'AS Nancy à domicile, le coach José Pasqualetti accompagné par quelques joueurs nîmois se sont rendus à la traditionnelle conférence de presse. Sur le terrain, comme sur le banc, le constat est le même : L'important est de rester invaincus.

José Pasqualetti : "on a pris un bon point. Même si on a joué moins bien que les matchs précédents. Nancy nous a posé beaucoup de problèmes, on savait que cette équipe était dangereuse en contre, mais je ne suis pas déçu. C'est pas parce qu'on gagne 5 - 4 à Dijon qu'on va se balader tout le championnat. Nîmes Olympique inspire plus de respect et plus de crainte pour nos adversaires. On était moins bien physiquement ce soir, certain ont eu du mal à finir le match. On a pris le pari de lancer un deuxième attaquant, c'est un choix. Il faut analyser avec sérénité et justesse, on a été moins bon dans la simplicité, dans les choix et l'utilisation mais on ne va pas tout remettre en question non plus. Il nous faut 45 points, il nous en manque encore. On a pas perdu deux points, on a gagné un point. On est sur une série de quatre matchs invaincus. On a eu du mal à toucher les attaquants et les milieux de terrain. Le football c'est aussi des problèmes tactiques, de qualité de joueur, de fraicheur physique. On va récupérer et partir de plus belle. Nous finissons le mois de janvier avec 10 points sur 12, si on pouvait faire cela tous les mois."

Fabien Barrillon : "On n'a pas fait un très bon match donc c'est quand même un bon point. C'est important de ne pas perdre à domicile aussi. Par rapport aux trois matchs derniers, on était moins en place et c'était plus dure physiquement. On a manqué de communication et de concentration. On s'était dit de s'aligner sur les coups francs, et là pendant le match on recule tous de 5 mètres. Le bilan du mois de janvier est presque parfait, ça sera difficile de faire ça tous les mois. On a du mal à rentrer dans le match, mais si on fait des mois comme celui là jusqu'à la fin du championnat, on s'en contentera. Il sera important de ne pas perdre la semaine prochaine contre Arles et de retrouver notre jeu."

Jérémy Cordoval : "On a concédé beaucoup d'occasion mais on a tenu jusqu'au bout. Le terrain n’était pas facile et il y avait de bons joueurs offensif. C'est un point mérité car on a rien lâché. Chaque match est différent, on savait que Nancy venait ici pour faire quelque chose. On les a attendu et ils ont répondu présent. On a essayé de faire notre match. C'est un résultat mérité. On a récolté beaucoup de confiance, ce genre de match c'est important pour le mental, on se parle plus sur le terrain. Ils ont marqué sur une erreur de notre part, on a pas été attentif à ce moment là. Le terrain était compliqué, c'est ce qui nous a fatigué en deuxième mi-temps. Ma frappe, c'est vrai qu'elle vient de nulle part. Si je marque, c'est exceptionnel car je ne suis pas souvent dans cette position là. Je la vois dedans mais il la sort au dernier moment. On a trouvé des automatismes grâce aux entrainements et ça se ressent sur les quatre derniers matchs. C'est un bon point pour le maintien."

Propos recueillis par Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité