A la unePolitique

DÉPARTEMENTALES Marguerittes : Victoire in extremis de William Portal

Le binôme Portal / Murré victorieux à Marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le binôme Portal / Murré victorieux à Marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Il s'en est fallu de peu pour William Portal qui sort vainqueur de ce deuxième tour avec 373 voix d'avance sur Yoann Gillet. Toujours prophète en son pays, le candidat sortant revient de loin, et envoie un signal fort à ceux qui le voyaient fini.

À 20h, les dés sont jetés, mais William Portal compte encore ses voix, pour être sûr. Le dernier bureau de vote arrive et confirme sa victoire. Une victoire "à faire dans l’humilité" qui s'est jouée à un fil, alors qu'il n'a recueilli que 51,26 % des suffrages (contre 48,74 % pour Yoann Gillet). Applaudi par une salle comble, le gagnant veut rester sobre. "Le score de M. Gillet est impressionnant pour ce territoire. Nous vivons un moment important. Il y aura un avant et un après" s'exprime t-il, avant de lâcher : "J'ai quand même un ou deux comptes à régler."

Revanchard mais heureux. La semaine a été agitée après cette "boutade" qui aurait pu lui coûter cher. Elle avait fait monter au créneau un certain nombre de représentants politiques gardois, dont Richard Tibérino, secrétaire adjoint de l'UMP du Gard, qui prédisait la fin de sa carrière politique. C'est à lui que William Portal s'est adressé en ces mots : "Il ferait mieux de revoir ses dons de prédilections." À Yoann Gillet, il envoie : "Il ne faut jamais oublier que l'on est jamais mieux assis que sur son cul." Pour autant, cet électron libre de la politique gardoise se veut serein. "Beaucoup n'ont pas cru à notre victoire. On n'a jamais répondu aux attaques qui nous étaient portées."

Le binôme Portal / Murré victorieux à Marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le binôme Portal / Murré victorieux à Marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Reconnaissant. S'il a dû essuyer quelques revers de sympathie, tous n'ont pas suivi la fronde. C'est le cas de la liste PRG de Délio Sanchez et Digma Alba-Rodier qui avait immédiatement manifesté son soutien au soir du premier tour. "Merci à ce pacte républicain. Nous leur devons une grande reconnaissance" s'est exprimé M. Portal avant de demander à l'audience des applaudissements.

Une nouvelle échéance arrive dès ce jeudi avec l'élection du président du Conseil général. Pour Joëlle Murré, "M. Portal a toujours dit qu'il n'y aurait pas une majorité totale." Avec Jean Denat désormais hors course, les cartes vont être rebattues. "Il faudra composer avec toutes les forces politiques" précise William Portal, qui compte bien se faire entendre.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

2 réactions sur “DÉPARTEMENTALES Marguerittes : Victoire in extremis de William Portal”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité