A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE – AC AJACCIO 1 – 1 Un match triste et amer

Match nul entre Nîmes Olympique et l'AC Ajaccio aux Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Match nul entre Nîmes Olympique et l'AC Ajaccio aux Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Malgré la volonté de José Pasqualetti d'aligner une équipe très offensive, les crocos n'ont pas réussi à s'imposer ce soir. Un dernier match aux Costières un peu amer.

C'est une équipe extrêmement offensive choisi par José Pasqualetti qui débute sur le terrain, avec pas moins de quatre attaquants : Maoulida, Vlachodimos, Nouri et Koura. Se sont les corses qui donnent le coup d'envoi. De leur côté, les choix tactiques sont plus orientés vers un surnombre en milieu de terrain avec six joueurs à ce poste, et un seul attaquant en pointe, Diop Marvin. Dès la 3 ème mn, les nîmois s'illustrent sur une action collective très bien menée, partie du poteau de corner dans leur base, jusqu'aux pieds de Vlachodimos qui élimine un défenseur mais effectue une passe qui manque de précision à Cordoval. Petite frayeur quelques secondes plus tard quand Hugo Videmont se retrouve seul face à Mathieu Michel, qui ressort gagnant du duel. le Nîmes Olympique montre toutefois un visage solide et un jeu collectif bien rodé. 7 ème mn, Johan Cavalli commet un tacle dangereux sur Robail, après une altercation entre les deux joueurs, l'arbitre les rappelle à l'ordre. Vlachodimos est en confiance et se montre souvent dangereux dans la surface adverse. Les actions se font moins franche des deux côtés du terrain. Begeorgi Fabrice récolte un carton jaune à la 23 ème mn après un tacle rude sur Riad Nouri. Il y a de la tension sur beaucoup d'action, chacun réclamant une faute. Johan Cavalli est lui aussi récompensé d'un carton jaune à la 27 ème mn probablement pour des propos envers des joueurs. Les crocos tentent de se montrer plus percutants, mais les action sont rares et les corses ont verrouillé leur défense. Sur une frappe de Videmont à la 40 ème, Michel s'illustre sur une parade et renvoi en corner. Celui-ci permettra aux ajacciens d'ouvrir au score contre le cours du jeu sur une tête de Videmont qui frappe le poteau. 1 à 0. L'AC Ajaccio a besoin de ses points pour espérer encore se maintenir en ligue 2. Sur un centre de Kevin Renaut, Maoulida tente une reprise de volé très bien effectué et frôle la barre transversale à la 42 ème mn. L'arbitre renvoi les joueurs sur ce score à l'avantage des visiteurs.

Réveil tardif des crocos, non-match des ajacciens

Dès la reprise, les ajacciens ont l'occasion d'alourdir le score après cette frappe de Johan Cavalli détournée par Michel. Seul réponse nîmoise, une frappe sans conviction de Parpeix qui heurte un défenseur. C'est Vlachodimos qui se montre le plus dangereux sur le côté gauche, mais c'est également lui qui commet un tacle assassin sur Johan Cavalli. Carton jaune pour le joueur grec. 56 ème mn, Cordoval envoi un centre à Nouri qui tente une aile de pigeon, mais le gardien s'empare du ballon. La possession est du côté nîmois, mais il manque le dernier geste. Rarement le gardien corse n'aura été inquiété. Seul Cordoval et Vlachodimos parviennent à se trouver sur le terrain, et sont les seuls à proposer un jeu offensif intéressant. 65 ème mn, Maoulida laisse un ballon à Anthony Koura qui a l'occasion d'égaliser, mais un défenseur vient sortir le ballon qui se dirigeait dans les petits filets. 68 ème mn, le milieu de terrain Hugo Aine est remplacé par Lesoimier Benoit poste pour poste. Puis c'est au tour de Johan Cavalli, le capitaine des ajacciens, de sortir sous les sifflets du public nîmois, remplacé par Guillaume Fanucchi. 73 ème mn, sur un contre, Maoulida se retrouve sul face au gardien, échoue une première fois, mais Vlachodimos lui remet un ballon qu'il transforme. 1 à 1, le match est relancé. Les crocos montrent un tout autre visage et développe un jeu à une touche de balle, très efficace. Dernier changement pour l'AC Ajaccio, Pierre Antoine Mela est remplacé par Mickael Leca en défense. Côté nîmois, c'est Fabien Barrillon qui est remplacé par Anthony Marin à la 80 ème mn. ur un contre mené par l'AC Ajaccio, Robail fait un retour tranchant, sanctionné par un carton jaune. Une faute qui permet cependant aux crocos d'éviter un 2 contre 1. À la 85 ème mn, Vlachodimos est remplacé, sous les applaudissements du public, par Antonin Bobichon. Riad Nouri sort, sifflé par le public, et visiblement en colère, il ne regagne même pas le banc de touche. les corses ne jouent plus, le gardien garde le ballon et se contente d'attendre que Maoulida vienne faire le pressing. Fin du match sur un score nul 1 à 1. Les crocos ne quittent pas les Costières par la grande porte pour se dernier match. Leur sort n'est pas entre leur main, nul ne sait à l'heure actuelle quelle division sera disputé dans ce stade nîmois.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close