Actualités

FERIA D’ALÈS Oreille pour Alberto Alvarez, Lamelas blessé par le dernier toro

Marc Serrano, hier après-midi à Alès. CC/OG
Marc Serrano, hier après-midi à Alès. CC/OG

Arènes d’Alès. Première de Feria, ce samedi. Beau temps avec vent par intermittence. Belle entrée (3/4). Toros du Curé de Valverde, très bien présentés, compliqués dans leur comportement (le 6ième était le meilleur), pour Marc Serrano (rouge/or/parements blancs), Alberto Álvarez (rouge/or/parements blancs) et Alberto Lamelas (blanc moucheté de noir).

Marc Serrano reçoit son premier toro par une larga cambiada à genoux au fil des barrières, puis il poursuit par des véroniques applaudies. Son adversaire au cours de la faena ne lui laisse guère de possibilité sur le côté droit, encore moins du côté gauche. Le Maestro fait bien son travail, il termine par 2 pinchazos avec l’épée et plusieurs descabellos après aviso. Applaudissements après aviso. Serrano débute sa prestation face au 4ième toro de la même manière que devant son 1er toro. Avec la muleta, malgré un vent gênant, le diestro s’impose péniblement par des passes effectuées souvent une à une à cause des charges irrégulières de l’animal. Une épée entière vient à bout du toro. Vuelta chahutée après aviso.

Alberto Alvarez. CC/OG

Alberto Álvarez réceptionne son 1ier adversaire le nº 163, le 2ième toro de l’après-midi par des véroniques bien dessinées. L’animal vient fort à la rencontre du picador en deux occasions. Lors du tercio de banderilles, il démonte quelques planches pour se balader et semer l’inquiétude dans le callejon ! Ce toro au port de tête dans les étoiles oblige Alberto à essayer d’estomper ce défaut. Petit à petit l’aragonais parvient à ses fins et envoie ad patras le toro d’un ¾ de lame un peu en arrière (trasera). Saluts. Devant le cinquième toro nº173, Álvarez parait plus à l’aise, trouvant le bon sitio (terrain), sa faena réalisée des 2 côtés avec technicité recueille l’assentiment des tendidos (gradins). Il tue le toro de 2 pinchazos et d’une estocade entière. Oreille.

Alberto Lamelas, devant le toro sorti en 3ième positon, d’un comportement compliqué possédant une charge violente, il s’accroche, fait preuve de courage et réalise quelques éclairs dans la difficulté afin de contenir la charge de l’animal pour le dominer par des muletazos templés (lents) surtout du côté droit. Il termine par des manoletinas bien exécutées et plusieurs essais avec la rapière. Applaudissements après 2 avisos.

Avec le 6ième toro colorado (marron clair) qui clôturait la course, Lamelas s’arrime dès les premiers lances de cape. Lors de sa rencontre avec le picador, le toro envoie cheval et cavalier mordre la sable des arènes d’une manière spectaculaire. Au cours de la faena Alberto fait bien les choses, utilisant sa muleta avec précision et finesse des deux côtés et en musique ! Son toréo et à l’image du meilleur toro de l’après-midi. Au moment de vérité, en portant le coup d’épée il se fait prendre par le cornu. Transporté à l’infirmerie, Marc Serrano se charge de supprimer l’animal. Oreille après 2 avisos et Vuelta à la dépouille du toro.

Christian Cartoux

Etiquette

Christian Cartoux

L'univers taurin et l'actualité Gardoise autour des aficionados, c'est ce que je vous propose de découvrir dans mes papiers, ouvrez l'oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité