ActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Un buffet entre joueurs et supporteurs

Le buffet de l'amitié entre supporteurs et joueurs. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Le buffet de l'amitié entre supporteurs et joueurs. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Le nouveau club de supporteurs "Crocodiles pour toujours" crée cet été organisait un moment convivial avec les joueurs hier soir dans la brasserie la Fiesta, au Marché Gare.

Ils étaient tous là au point de rendez-vous donné par le nouveau président des "Crocodiles pour toujours" Gérard Chabaud. Le groupe qui siège en tribune nord depuis le mois d'août voulait un moment convivial entre une petite centaine de fidèles du Nîmes Olympique et les joueurs. Et tous ont répondu présent : "C'est la première fois que nous voyons les dirigeants, staffs et joueurs ensemble. J'ai été agréablement surpris" répond Gérard Chabaud. Deux absent malgré tout, le président Christian Perdrier qui n'était pas disponible, et sans surprise, Rani Assaf. Mais José Pasqualetti était bien là et à même offert un maillot dédicacé à Gérard Chabaud.

Faire venir du monde aux Costières. Un nouveau club de supporteurs en période de disette dans les tribunes des Costières, cela n'est pas de trop. "C'est la raison pour laquelle j'ai crée ce club. Il manque des résultats pour attirer plus de monde aux Costières. Mais le fond de jeu est là, on part de très loin, à nous de donner une image positive du club" reprend le président des Crocodiles pour toujours. Un soutien qui ne passe pas inaperçu auprès des joueurs comme Toifilou Maoulida, beaucoup critiqué ces derniers temps, qui s'est exprimé brièvement : "depuis deux ans, on vit des moments difficiles. Là, c'est une saison encore plus difficile. Mais tous ensemble, on ne va rien lâcher." Le portier Nîmois d'origine Mathieu Michel est parti en dernier, fidèle à sa réputation. "C'est dans ma nature, quand j'étais petit j'étais un supporteur, j'aimais aller voir les pros jouer et si j'avais la chance de discuter avec eux j'étais content. Donc aujourd'hui, c'est un plaisir de pouvoir offrir ça en retour."

Désormais débarrassé de ce total de points négatif, le Nîmes Olympique peut aller de l'avant malgré un retard conséquent sur le premier non-relégable (Niort, 9 pts). Est-ce que ce soutien suffira ? "La chance, il faut se la créer. Il faut que l'on tire tous dans le même sens pour sauver ce club" ajoute Mathieu Michel. Et dans le cadre, si possible.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité