A la uneFaits Divers

AU PALAIS « Allez tous vous faire enc… avec votre taxe d’habitation ! », s’énerve le prévenu

Palais de justice de Nîmes. DR
Palais de justice de Nîmes. DR

Il ne faut pas énerver Abdoul. Originaire du Burkina Faso, ce trentenaire a commis plusieurs infractions en avril dernier. Le 16 avril d’abord, quand il brise la vitrine d’une boulangerie de la rue de la République à Nîmes. D’après sa version livrée aux enquêteurs, Abdoul aurait croisé « un jeune arabe de 13 ans » qui lui aurait tiré la langue. Furieux, et ne voulant pas frapper l’enfant, il s’en serait pris, de rage, à la vitrine du magasin qui n’avait rien demandé.

Le lendemain, Abdoul ne semble pas calmé. A-t-il encore croisé un enfant de 13 ans à la langue bien pendue ? L’histoire ne le dit pas. Toujours est-il qu’il débarque comme une furie dans les locaux du centre des finances publiques de Nîmes et, plutôt que de dire bonjour, lance à la cantonade :

-          Allez tous vous faire enc... avec votre taxe d’habitation !

Ca donne le ton. Puis, de colère, il casse un panneau d’information sous l’œil des contribuables. Alertés, les policiers arrivent et tentent d’embarquer l’individu qui se rebelle. Il leur faudra utiliser le Taser à trois reprises pour le maîtriser. Placé en garde à vue, Abdoul a reconnu tous les faits et a fait connaître sa volonté de retourner au Burkina Faso. Il y retournera - ou non - avec une peine de deux mois avec sursis.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité