Economie

ALÈS Derniers vœux pour la chambre de commerce et d’industrie

Francis Cabanat présente les vœux de la CCI aux côtés de ses élus. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Francis Cabanat présente les vœux de la CCI aux côtés de ses élus. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La série des vœux à Alès s'est poursuivie hier soir par ceux de la chambre de commerce et d'industrie, présentés au parc des expositions.

Ce vendredi soir, c'était les derniers vœux de la chambre de commerce et d'industrie d'Alès. Son président l'a rappelé : « La mandature se terminera en novembre 2016 dans un nouveau cadre territorial qui, comme vous l’avez déjà compris, sera celui de la grande région ». Cinq ans après l'élection de Francis Cabanat à la tête de la chambre consulaire, c'était donc le moment de dresser un bilan « du travail de laboureur » menées ces dernières années. Pour l'illustrer, un petit film élaboré grâce aux témoignages de plusieurs acteurs économiques du bassin alésien a été projeté.

Avant que Francis Cabanat ne prononce son discours, le sous-préfet Olivier Delcayrou a d'abord pris la parole pour évoquer, entre autres, ses grandes initiatives pour 2016 qui concernent directement la CCI : « Nous allons relancer le service public de l'emploi, présenter aux porteurs de projets l'ensemble des procédures auxquelles ils sont soumis pour jouer un rôle de facilitateur, et créer une cellule de veille économique ».

Les élus de la chambre de commerce ont ensuite rejoint la scène, ainsi que leur président. Celui-ci s'est félicité « de l'excellence des chiffres » de la structure : 3 200 entreprises accompagnées, 630 transmissions encadrées, 41 millions d'euros de fonds levés, 3 000 formalités à l’international avec 55 primo exportateurs en plus, 2 630 apprentis formés du CAP à la licence pro, etc. Pour 2016, Francis Cabanat entend bien poursuivre sur cette lancée et participer à de nouveaux projets d'importance, comme le programme industriel du Grand Carénage du Tricastin, qui prévoit de prolonger l'exploitation des centrales nucléaires au-delà de 40 ans : « La Direction EDF Grand Sud demande vivement à intégrer les compétences industrielles du bassin alésien à ce projet qui s’étalera sur 7 ans. La CCI a bien entendu donné son accord ».

Mais 2016 sera aussi marquée par la promotion du Gard au sein de la grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. « Face à Toulouse, que pèserons nos forces et atouts économiques ? Nous proposerons un projet d'avenir pour que notre département se retrouve dans le peloton de tête du développement économique et consolide son emploi », assure Francis Cabanat, qui souhaite plus que jamais « une année entreprenante et partenariale ».

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité