Actualités

FAIT DU JOUR La droite et le centre s’abstiennent sur le budget du SDIS 30

Intervention des pompiers. Photo d'illustration : Sdis 30
Intervention des pompiers. Photo d'illustration : Sdis 30

Le budget du SDIS 30 (Service départemental d'incendie et de secours) a été voté à la majorité en conseil d'administration, ce lundi. Les six élus de droite et du centre se sont abstenus. En cause : la légère baisse de la participation du Département au fonctionnement de l'établissement public.

Capture d’écran 2016-04-14 à 12.24.57
Le SDIS 30 compte également 150 agents administratifs et techniques.

D'un montant de 108 M d'€ (75 M de fonctionnement et 33 M d'investissement), le budget 2016 du SDIS a été entériné à la majorité, ce lundi par le conseil d'administration. L'exercice est en légère diminution par rapport à l'année dernière : la section fonctionnement passe de 79 M en 2015 à 75 M en 2016. Une première depuis 2008 pour l'établissement public. La raison principale : la baisse de la subvention du Département après trois années de stagnation. Dans une situation financière difficile, le conseil départemental - qui a validé son budget la semaine dernière - a réduit de 1,5 M (sur les 43 M d'€) sa participation annuelle.

Colère syndicale 

Tracts, manifestations et autres prises de parole publique… Les sapeurs-pompiers du Gard sont montés au créneau. Alors lundi, en signe de protestation, l'intersyndicale (SUD-Autonome-SNSPP-CGT) a quitté le conseil d'administration. "Nous avons manifesté démocratiquement notre colère face à ces mesures d'économies qui peuvent avoir des conséquences dramatiques pour la qualité des secours dans le Gard", explique Laurent Doudoux, président départemental du syndicat des autonomes SPP-PATS.

Pour l'heure, les économies réalisées au budget 2015 par le SDIS "n'auront pas d'influence sur les opérations de secours", assure l'une de nos sources, "nous avons revu nos emprunts et leurs amortissements afin de diminuer les annuités de nos dettes". Toutefois, Alexandre Pissas, premier vice-président du département et président du conseil d’administration du SDIS, avait affirmé que des recrutements seraient "retardés" : "on a 20 postes non pourvus, et on va en pouvoir 9 en fin d’année". 

Justifications des élus de droite et du centre 

Dans ce contexte, le président du groupe d'opposition UDI et Indépendants au Département Thierry Procida ainsi que l'élu du groupe Le Bon Sens Républicains, Richard Tibérino, ont pris leur plume pour dénoncer "un arbitrage déconnecté de la réalité". Membre du conseil d'administration, en leur qualité de représentant du Département, ils ont souhaité signifier et motiver leur abstention au budget du SDIS. Une précision sans doute nécessaire pour leurs électeurs, sensibles aux questions liées à la sécurité.

La semaine dernière au Département, les deux groupes d'opposition (UDI et Indépendants ainsi que Le Bon Sens Républicain) se sont abstenus pour faire passer le budget 2016, majorité relative oblige. De fait, cette abstention a cautionné la baisse de la participation au SDIS. "La sécurité des biens et des personnes doit rester une priorité et nous devons en être les garants", affirment-ils, "si le temps des économies est venu, il ne doit pas se faire au détriment de l’essentiel. D’autres solutions pouvaient être envisagées sans toucher à la sécurité des Gardoises et des Gardois".

Du côté du Département, celui-ci se veut rassurant "nous sommes et serons toujours aux cotés des sapeurs-pompiers". Et de rappeler qu'entre 2008 et 2015, la participation financière allouée par la collectivité est passée de 31 M à 41,5 M d'€.

*Le conseil d'administration du SDIS est constitué de 22 membres dont 14 conseillers départementaux et huit représentants des communes. 

*Au total, six élus de la droite et du centre se sont abstenus : Jean-Louis Banino ; Frédéric Gras ; Marie-Christine Peyric ; Thierry Procida ; Ribot ; Richard Tibérino.

Coralie Mollaret

Lire aussi : GARD Le département baisse ses dotations au SDIS, “un fusil à un coup”

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité