ActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos ont faim de victoire

Bernard Blaquart na pas fini de réfléchir afin de fournir la meilleure équipe sur le terrain (Photo Anthony Maurin).
Bernard Blaquart, entraîneur, n'a pas fini de réfléchir pour fournir la meilleure équipe sur le terrain (Photo Anthony Maurin).

Pour le compte de la 3ème journée de championnat, les Crocos reçoivent aux Costières le Racing Club de Lens ce lundi soir à 20h30.

Déjà acculée à la 18ème place du classement de Ligue 2, la formation nîmoise n'abdique pas pour autant. Bernard Blaquart, son entraîneur, prend le temps de faire des choix judicieux et convoquent comme d'habitude 17 joueurs au lieu de 16 pour faire face à tout cas de figure.

"J'hésite. Nous ne sommes pas à l'abri d'un pépin demain matin. Je ne sais pas encore si je mets 3 attaquants sur le banc. C'est déjà le 3ème match de championnat et le 4ème officiel, on aurait aimé se lancer dès la 1ère rencontre mais bon... Au Havre, on a bien joué mais on a perdu! On a su y mettre la manière, l'intention, les occasions, seulement, on n'a pas la finition qui va avec!" affirme le coach qui admet les failles offensives de son équipe.

A Lens aussi on se cherche

Lens ne s'est peut-être pas beaucoup mieux lancé que Nîmes mais le club est plus haut au classement (13ème avec 2 points). 2 matchs nuls, donc toujours pas de victoire pour les nordistes. "C'est une équipe qui a perdu du gabarit depuis la saison dernière mais qui est très technique grâce en partie à son entraîneur (NDLR Alain Casanova) qui a évolué en Ligue 1. Il est adepte du jeu à 3 derrière ou à 5 selon les attaques mais comme nous, Lens est une équipe en construction" poursuit Bernard Blaquart.

Trouver son jeu et sa place dans cet échiquier n'est pas une mince affaire mais les Crocos devraient y parvenir sous peu. "Nous aussi nous nous cherchons. Nous sommes en place, notre jeu aussi mais il faut travailler pour mettre les ballons au fond! Quand on perd 4 des 5 attaquants et qu'on en recrute 4 nouveaux dont 1 qui revient de blessure, les automatismes prennent du temps à se créer. A nous de faire le jeu et je pense qu'on peut les mettre en difficulté" lance l'entraîneur Croco.

Un déclic et un adieu

Il faudra donc compter sur un déclic, une passe bien sentie, un but clair et net d'un attaquant mais aussi sur le soutien et la solidarité de la totalité de l'équipe face à ces carences offensives... "Sissoko et Alioui ont les qualités pour marquer. L'année dernière aussi nous avons mis du temps à démarrer, l'effort doit venir de tout le monde!" ajoute le coach.

Féthi Harek encore suspendu, Renaud Ripart devrait reprendre le brassard de capitaine. "C'est bien d'avoir un garçon du club qui a un peu d'expérience mais nous avons aussi d'autres solutions avec Gaël Angoula ou Féthi Harek quand il reviendra" conclut Bernard Blaquart.

Mathieu Michel, gardien de but emblématique du Nîmes Olympique, va quant à lui s'envoler ce lundi vers Angers et la Ligue 1. Il est venu assister en spectateur à la dernière séance d'entraînement de l'équipe fanion et encourager son successeur Gauthier Gallon.

Le groupe de 17 : Gauthier Gallon, Etienne Métro - Gael Angoula, Gaetan Paquiez, Anthony Briançon, Zié Diabaté, Fabien Garcia - Larry Azouni, Florian Fabre, Téji Savanier, Théo Valls - Renaud Ripart, Rachid Alioui, Slimane Sissoko, Sada Thiuob, Clément Déprés et Karim Aït-Fana.

Mathieu Michel, en civil, dit au revoir aux supporters lors de la séance dentraînement à La Bastide (Photo Anthony Maurin).
Mathieu Michel, en civil, dit au revoir aux supporters lors de la séance d'entraînement à La Bastide (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité