A la uneEconomie

TOP/FLOP ÉCO Henry Douais sèchement battu à la CCI, Daher ramène 40 emplois à Bagnols

Henry Douais (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
Henry Douais (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

En cette fin d'année, il est plus que temps de dresser le bilan. Objectif Gard vous propose sa sélection des faits économiques qui ont marqué 2016 pour le meilleur et pour le pire. Dans cette catégorie, le grand perdant de l’élection de la CCI du Gard Henry Douais et le groupe Daher, qui s’implante sur Bagnols, se sont distingués.

« C’est une défaite claire et nette » : on peut dire que le président sortant de la CCI Nîmes n’a pas manqué de lucidité dans l’interview qu’il a donné à Objectif Gard quelques heures après sa large défaite à l’élection de la nouvelle CCI du Gard, contre l’attelage Cabanat-Giraudier. Un tandem qui a raflé les trois collèges, industrie, services et commerce au nez et à la barbe d’Henry Douais, qui n’a eu de cesse de dénoncer le ticket unissant le président de la CCI d’Ales et celui de l’UPE 30, avec qui il avait déjà eu maille à partir par le passé. Mais rien n’y a fait : Henry Douais a eu beau multiplier les annonces, comme celle de la création d’une délégation à Bagnols, coupé des rubans, comme celui du cluster du CFA de Marguerittes ou encore vanté la gestion de son équipe, affirmant avoir accumulé un fonds de roulement confortable, il n’aura jamais réussi à refaire son retard notamment sur le territoire alésien, où Francis Cabanat avait une belle avance.

« Je pense que je paie la départementalisation de la CCI. Cela aurait dû être fait depuis 2010 et j'ai poussé pour réussir le virage avant 2017. Sans le vouloir, cela a créé une division dans le département avec contre moi, le territoire alésien. J'aurais dû laisser tomber mais pour moi, c'était la meilleure décision à prendre pour le Gard », analysera Henry Douais après l’annonce du résultat du scrutin. Et le désormais ex-président de la CCI de Nomes ne compte pas raccrocher les gants pour autant : « Je vais me reposer, partir en vacances avec ma famille. Je vais prendre le temps de voir mes amis. Après viendra le temps de la réflexion et des projets à mener avec Gardois en mouvement. Ce n'est pas une coquille vide, des gens se sont investis, il y a tant de chose à faire pour le département et les entreprises qui le composent. »

Le groupe Daher, représenté par son vice-président opérations France Emmanuel Costa (2ème en partant de la D.) s'implante à Bagnols (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le groupe Daher, représenté par son vice-président opérations France Emmanuel Costa (2ème en partant de la D.) s'implante à Bagnols (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Dans une année où les bonnes nouvelles, notamment économiques, étaient à grappiller et à garder précieusement, l’annonce en octobre de l’arrivée dans le Gard — et plus précisément à Bagnols — du groupe Daher était bonne à prendre. Le groupe qui fabrique des systèmes industriels intégrés pour l’aéronautique et les techniques avancées, dont le nucléaire, va lancer la construction de ses locaux Bagnolais, avec le transfert de 40 équivalents temps plein d’ici juillet 2017. Un chiffre qui pourrait rapidement grossir : « avec notre business plan et les premiers contacts pris, nous espérons augmenter de 20 équivalents temps plein dès 2017 », précisait alors le vice-président opérations France du groupe Emmanuel Costa.

Le groupe vient à Bagnols dans l’objectif de structurer la filière de PME locales en vue de répondre aux gros appels d’offres du nucléaire par le biais de systèmes industriels intégrés. Et des gros appels d’offres, qui pour l’heure sont pour la plupart inaccessibles aux entreprises locales, trop petites pour en assumer le risque, il va y en avoir dans les prochaines années, que ce soit au Tricastin, avec le projet Grand Carénage, ou à Marcoule, avec le démantèlement de Phénix. De quoi faire espérer à Emmanuel Costa « une explosion de l’activité. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “TOP/FLOP ÉCO Henry Douais sèchement battu à la CCI, Daher ramène 40 emplois à Bagnols”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité