ActualitésNîmes OlympiqueSociétéSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE A Lens, reprendre l’élan

Les Crocos sen vont en guerre et tenteront daccrocher un RC Lens bien installé sur le podium de la Ligue 2 Photo Archives Anthony Maurin).
Les Crocos s'en vont en guerre et tenteront d'accrocher un RC Lens bien installé sur le podium de la Ligue 2 (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour le compte de la 21ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique, 12ème avec 26 points, se déplace à Lens qui est 2ème avec 35 unités au compteur. Un match décalé à ce samedi 15h au stade Bollaert.

"Si on gagne Lens, c'est bon signe pour eux car les équipes qu'on gagne montent en Ligue 1!" annonce Bernard Blaquart, entraîneur du Nîmes Olympique. Bon signe pour les nordistes certes, mais excellent signe pour les Crocos aussi! Pourtant, l'épouvantail pourrait faire peur... Une belle équipe, bien classée et très joueuse. "Il y aura du jeu et on verra un beau match" poursuit le coach croco qui voyait également un beau match et surtout beaucoup de buts contre Le Havre (0-0).

Mais comme nul n'est parfait et a droit à une seconde chance, jouer un samedi après-midi servira peut-être les intérêts nîmois et réchauffera les compteurs des Crocos. "Nous allons tenter de jouer. On reste avec notre philosophie de jeu, on attaque même à l'extérieur. Ce match peut être un match avec beaucoup de buts" réitère le technicien gardois. Du jeu? Il y en aura, c'est sûr. D'un côté, les Crocos sont obligés de maintenir leur statut de bonne équipe hors de ses bases. D'un autre, Lens doit asseoir sa présence sur le podium et livrer aux spectateurs un spectacle digne de ce nom.

"Tout le monde doit être plus performant" Bernard Blaquart.

"C'est la meilleure équipe du championnat et elle doit gagner! Si on veut faire quelque chose, il nous faut soigner le ratio occasions/buts car il est insuffisant actuellement. C'est pour cela que nous travaillons dur pour ne pas perdre confiance. C'est à l'entraînement que les joueurs doivent d'abord retrouver l'efficacité" pense l'entraîneur.

Et côté efficacité, le nombre de buts marqués dans le jeu s'amenuise, tout comme le nombre d'attaquants buteurs disponibles d'ailleurs... Sans Alioui (Coupe d'Afrique des Nations) et Kouakou (blessure à la voûte plantaire), les affaires se compliquent! Slimane Sissoko reste muet, Renaud Ripart ménage sa cheville, Sada Thioub ne parvient pas à conclure ses belles percées et Ousmane Cissokho ne percute plus comme avant. "Les coups de pieds arrêtés sont une solution mais il faut surtout que nos attaquants et nos milieux se révèlent! A eux de marquer dans le jeu, c'est le rôle de chacun et tout le monde doit être plus performant car le club a choisi de ne pas recruter" note habilement un Bernard Blaquart qui espérait quelques embauches bien senties et peut-être nécessaires à l'ambition d'un maintien le plus rapide possible.

Dans tous les cas, aller jouer à Lens n'est jamais facile et même si les Crocos y vont pour grappiller, le coach l'assure, "c'est l'équipe qui nous a le plus bousculés depuis 20 matchs! De notre côté, nous sommes difficiles à manœuvrer quand on joue à l'extérieur... Je n'ai pas peur, on n'y va pas pour jouer le nul, notre intention est de gagner!" conclut Bernard Blaquart.

Le groupe croco: Marillat, Dias, Alakouch, Garcia, Harek, A. Briançon, Diabaté, Valls, Savanier, Fabre, Ripart, Aït-Fana, Cissokho, Sissoko, Thioub et T. Briançon.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité