Actualités

BESSÈGES Les pompiers volontaires sur répondeur

Au total, 40 pompiers ont renoncé à leurs gardes et astreintes cette semaine. DR
Au total, 40 pompiers sont mobilisés. DR

Cette semaine, la quasi-totalité des nuits et week-end ne plus assurés par les pompiers volontaires du secteur de Bessèges. 9 communes sont concernées de Bonnevaux à Aujac, en passant par Gagnières. En cause : une modification du fonctionnement des astreintes et des gardes.

En effet, depuis un an, les deuxièmes interventions sont moins anticipées, et se trouvent "rallongées de 2 à 20 minutes" selon Jérôme Maurin, cadre des pompiers volontaires. "On effectue 800 opérations par an, la deuxième est donc fréquente. La sécurité des patients est en jeu", plaide-t-il.

Plusieurs entrevues ont été organisées avec la direction, en vain. "On cale les moyens sur les besoins, et cette caserne enregistre moins d'une intervention  par nuit en moyenne. On ne peut pas regarder au cas par cas, on doit avoir une réflexion globale sur l'ensemble du département", répond le colonel Paletti.

Pour manifester leur mécontentement, 85% des soldats du feu ont décidé de ne pas poser de disponibilité pour la première semaine de mars. La nuit dernière, c'est donc St-Ambroix qui a assuré 3 interventions sur le secteur. Une réunion est prévue avec des responsables du Service Départemental d'Incendie et de Secours, les élus, et les agents volontaires, ce samedi 4 mars. "Si on ne tombe pas d'accord, on reconduira notre action", prévient Jérôme.

 

 

 

 

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “BESSÈGES Les pompiers volontaires sur répondeur”

  1. Vous dites vous préoccupez que la sécurité des patients est en jeux mais quand vous faites ce genre d’action, ou est la sécurité des patients. Dites plutot que vous essayer de proteger vos vacations, qui plus est, ne sont pas imposables

  2. En quoi est-ce choquant que des pompiers volontaires se mobilisent pour ce qui est à la fois l’intérêt général en terme d’aide aux personnes et leur propre intérêt en matière de vacations.
    Surtout qu’il ne s’agit là que de revenir à la situation existante les années précédentes. Ce qui m’interpelle c’est que le SDIS qui demande des rallonges de budget les traduise par des répercutions négatives sur les Pompiers volontaires!
    Il y a de quoi s’interroger…
    Apparemment chiffrée à 2500 euros par an pour le centre de Secours de Bessèges l’économie réalisée sur le dos des pompiers volontaires de cette caserne…Quel exploit!
    Vu le salaire du Directeur du SDIS décisionnaire de cette suppression même s’il payait de sa poche à ce Centre de Secours (et en un seul mois) cette somme économisée il lui resterait encore 3 ou 4 fois plus que mon salaire pour vivre.
    Jaloux me direz-vous? pas du tout il doit le mériter… Tout comme est méritée et légale la non imposition des sommes perçues par les pompiers volontaires en reconnaissance de leurs actions au service de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité