Actualités

ALÈS Keolis : les chauffeurs manifestent devant la mairie

Abdelakin Cherifi entouré de plusieurs soutiens. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Abdelakin Cherifi entouré de plusieurs soutiens. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce matin, premier jour de Feria, les chauffeurs grévistes de Keolis se sont rassemblés sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

Ils espéraient échanger avec Christophe Rivenq, directeur du syndicat mixte du transport du bassin alésien. « Il est venu nous voir hier matin en nous disant qu’il ne pouvait pas intervenir au niveau financier. Pour lui, la loi est respectée », soupire Abdelakim Cherifi pour la CGT. Insatisfaits de cette réponse, les chauffeurs ont demandé une entrevue « avec Rivenq ou même directement avec le maire Max Roustan ». Après quelques minutes d’attente sur le perron de la mairie, on vient les informer qu’ils ne seront pas reçus. « Ça démontre tout l’intérêt qu’ils portent aux services publics ! », déplore Abdelakim Cherifi.

Plusieurs candidats aux élections législatives étaient présents ce matin aux côtés des chauffeurs : le communiste Jean-Michel Suau, l’Insoumise Lucie Rousselou, le syndicaliste Bernard Vire ou encore la macroniste Annie Chapelier. Les chauffeurs entament ce mercredi leur quatorzième jour de grève. Celle-ci va se poursuivre au moins jusqu’à mercredi prochain « et certainement encore après si rien de bouge », assure le délégué syndical.

Lire aussi :

ALÈS Le directeur de Keolis Alès se positionne face à la grève

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité