A la uneActualitésSociété

NÎMES EN FERIA Ils donnent tout pour la musique !

À chaque coin de rue, les musiciens étaient présents pour allumer la flamme Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
À chaque coin de rue, les musiciens étaient présents pour allumer la flamme (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Ils viennent d'un peu partout. Durant cinq jours, bravant les limites de leur endurance, malgré la fatigue qui s'accumule, ils ont soufflé, gratté ou tapé sur leurs instruments respectifs pour apporter l'indispensable touche musicale, entretenir l'ambiance et faire danser les fêtards. Les musiciens de tous crins méritaient bien un petit coup de projecteur...

En France, tout commence et se termine par des chansons. Et personne n'envisagerait une feria sans musique. Cette année comme les précédentes, le catalogue était des plus riches et les visiteurs avaient le choix entre la musique populaire et festive des bandas réinterprétant à leur sauce des standards planétaires, la musique folklorique provençale et occitane, la musique classique, le jazz, la salsa, la rumba gitane, le flamenco et les grands airs traditionnels qui accompagnent les corridas... Sans oublier la valse-musette, le paso-doble ou le tango qui font le bonheur des amateurs de danses de salon ! Partout les musiciens étaient là pour donner le LA...

À lentrée de la rue Fresque, on avait au tube de Patrick Sébastien, "Les Sardines" repris avec énergie par des fêtards serrés comme les petits poissons argentés au fond de leur boîte...
À l'entrée de la rue Fresque, on a eu droit au tube de Patrick Sébastien, "Les Sardines" repris avec énergie par des fêtards serrés comme les petits poissons argentés au fond de leur boîte...
Samedi, à la guinguette de la place du Chapitre, cest le trio de lorchestre de VVV qui faisait danser guincher les amateurs
Samedi, à la guinguette de la place du Chapitre, c'est le trio de l'orchestre de Jean-Paul Hosselet qui faisait danser guincher les amateurs
Samedi soir, place de lAbbé Pierre, ce trio a trouvé son public
Samedi soir, place de l'Abbé Pierre, ce talentueux trio a trouvé son public
Dimanche matin, rue des Petits souliers, malgré la fatigue, cétait reparti pour un tour...
Dimanche matin, rue des Petits souliers, malgré la fatigue, c'était reparti pour un tour...
Samedi après-midi, le groupe beaucairois Festajaïres accompagnaient les danseuses folkloriques nîmoises de lassociation Flour dImmotale
Samedi après-midi, le groupe beaucairois Festajaïres accompagnaient les danseuses folkloriques nîmoises de lassociation Flour d'Immotale
Boulevard Victor-Hugo, on marque une petite pause pour mieux repartir en fanfare...
Boulevard Victor-Hugo, on marque une petite pause pour mieux repartir en fanfare...

Textes et photos Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité