A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Bernard Blaquart: « On a envie de se mesurer à Brest »

Bernard Blaquart Photo Anthony Maurin).
Bernard Blaquart, entraîneur du Nîmes Olympique (Photo Anthony Maurin).

Pour le compte de la 12ème journée d Ligue 2, le Nîmes Olympique, 6ème avec 19 points, reçoit le Stade Brestois, 3ème avec 21 unités au compteur pour "l'affiche de la journée" selon Bernard Blaquart.

Voilà, le choc tant attendu arrive déjà! Et pour l'occasion, les deux formations qui s'affrontent ce soir aux Costières à 20h sont en forme. Les visiteurs brestois sont sur le podium alors que locaux crocos sont en embuscade et reçoivent pour la deuxième fois consécutive une équipe de la première partie de tableau. Pour le technicien Bernard Blaquart, le match risque bien de valoir le déplacement! "On joue une équipe qui était parmi les meilleures l'année dernière, qui est portée vers l'avant, qui joue bien au football, qui est très collective et qui a un jeu plaisant. L'an passé, nous avions soufferts".

Alors on pourrait se rassurer en se disant que le Nîmes Olympique est, cette année, plutôt à l'aise sur ses terres mais Brest l'est tout autant hors de ses bases... "Ils restent sur quatre victoires en autant de déplacements! La saison passée nous étions performants à l'extérieurs mais nous n'avons jamais enchaîné autant de succès. Cette année, Brest a la qualité et la quantité dans son effectif" note le coach. Pas forcément de quoi nous rassurer. Même lucide sur le jeu, Bernard Blaquart est loin d'abdiquer, "On a envie de se mesurer à Brest et le match vaut trois points... Comme un match contre Auxerre ou Orléans! Les deux équipes qui vont jouer ont une identité de jeu très marquée, ça peut être un gros match. En tout cas, on attend cette rencontre impatiemment, ne serait-ce que par rapport au classement, c'est l'affiche de la journée".

Du mouvement, du beau jeu, peu de fautes et presque plus d'avertissements. Les qualités des Crocos sont semblables à celles des Brestois et le match, comme l'espère l'entraîneur nîmois, sera très ouvert. "Oui, faire moins de faute était le sujet important de ce début de saison même si le staff n'a pas toujours montré l'exemple... Il fallait réagir, faire quelque chose. Je pense que lors de chaque rencontre cette année, nous avons fait moins de fautes de nos adversaires. On a travaillé là-dessus. L'équipe est très jeune mais un peu moins que l'an passé, ce ne sont plus des gamins!" affirme le coach assez fier de ce revirement positif.

Alors si les Crocos vont de l'avant, dans quels secteurs peuvent-ils encore progresser? "Tous! Dans tous les domaines, il y a encore une belle marge de progression. Ce qui est important, c'est le progrès d'une équipe. En plus, cette année aux Costières, on peut jouer, la pelouse est tout à fait correcte, nous essayons de produire du jeu pour que les spectateurs prennent du plaisir" conclut Benrard Blaquart.

Le groupe nîmois: Baptiste Valette, Martin Sourzac – Sofiane Alakouch, Anthony Briançon, Fethi Harek, Olivier Boscagli, Gaëtan Paquiez – Romain Del Castillo, Téji Savanier, Pierrick Valdivia, Théo Valls, Antonin Bobichon – Rachid Alioui, Umut Bozok, Renaud Ripart, Panagiotis Vlachodimos, Sada Thioub, Clément Depres.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité