A la uneActualitésEconomieSociété

GARD A venir, les temps forts de la 8ème Conférence Economique

Philippe Saigne Vialleix, Eric Giraudier et Jean-Marie Albouy Photo Anthony Maurin)
Philippe Saigne Vialleix, Eric Giraudier et Jean-Marie Albouy (Photo Anthony Maurin)

La 8ème Conférence Economique organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Gard aura lieu le lundi 6 novembre prochain. Au programme, tout ce qu'il faut savoir sur l'économie de l'entreprise.

"L'objectif de cette 8ème édition est de dresser un bilan et de donner des perspectives, un diagnostic qui informe des tendances. Les chefs d'entreprise se réunissent pour faire le point concernant les dimensions économique et financière du Gard. Nous donnons un décryptage et des éléments qui peuvent les aider au quotidien" entame Eric Giraudier, Président de la CCI 30. La conférence arrive certes un peu tard mais elle est maintenue. Le travail des équipes de la CCI pour l'édition 2018 a déjà commencé et autant dire que l'objectif sera plus ambitieux encore.

Divisée en trois temps forts, la conférence 2017 abordera de nombreux sujets entre 18h15 et 20h. Une conférence du Directeur gardois de la Banque de France, une table ronde et un échange avec le public. Lors de ce rendez-vous, la prévention sera une des thématiques choisies car c'est un pan important mais souvent oublié de la vie de l'entreprise. Pour aider les chefs d'entreprise à y voir plus clair, qui de mieux que le Président du Tribunal de Commerce de Nîmes, Jean-Marie Albouy? "Le Tribunal de Commerce et la Banque de France font peur alors que nous ne pourrions pas nous passer d'eux! Je suis Président depuis 22 ans, nous sommes élus mais nous ne conseillons pas. Nous ouvrons la boite à outils que les chefs d'entreprise peuvent utiliser et nous arrivons à sauver des gens en les informant! La procédure est une des grosses difficultés de l'entreprise et il est toujours bon de faire de la prévention dans ce domaine".

Le Tribunal de Commerce est loin d'être incompétent quand on parle d'économie et d'entreprise. Il est même expert en la matière. Prenons l'exemple du Président Albouy, entrepreneur pendant trente ans, il est aujourd'hui au service des entrepreneurs actuels. "Tous nos rendez-vous sont confidentiels mais il faut que la démarche vienne des chefs d'entreprise. C'est leur envie de venir nous voir qui m'intéresse. Sinon, nous pouvons les rencontrer en usant des saisines, il y a plus de 360 entreprises gardoises actuellement concernées. Notre cellule de prévention est là pour les aider" note le Président Albouy.

Les mesures de prévention, actuelles et à venir seront abordées lors de la conférence. Mais le public y verra aussi défiler des sujets bien différents comme la médiation du crédit, la politique monétaire, les réformes de structure ou encore la cotation de la Banque de France.

La convention est signée et lie la CCI dEric Giraudier à la Banque de France dans le Gard dirigée par Philippe Saigne Viaillex à gauche Photo Anthony Maurin).
La convention signée et lie la CCI d'Eric Giraudier à la Banque de France dans le Gard dirigée par Philippe Saigne Viaillex ici à gauche (Photo Anthony Maurin).

En parlant de la Banque de France, une convention vient d'être signée avec la CCI. Organisant conjointement la Conférence Economique depuis ses débuts en 2010, il était temps d'officialiser et de renforcer cette collaboration. Le Gard a encore la chance d'avoir une antenne de la BDF et Philippe Saigne Vialleix, son Directeur, attend impatiemment ce rendez-vous habituel tout en rappelant que la Banque de France n'oppose jamais la microéconomie à la macroéconomie. "C'est mieux pour avoir un bon diagnostic! Il nous faut mettre en commun nos savoirs et travailler de manière complémentaire, cette convention est un engagement envers les chefs d'entreprise. Il est important de marquer cette collaboration" évoque le néo gardois.

Arrivé il y a peu de temps dans le département, il y poursuit son apprentissage des attraits du territoire. "Le Gard semble dans un état moins dégradé que prévu mais il doit y avoir des paradoxes qui expliquent cela. C'est le troisième département industriel d'Occitanie, les transports et la télécommunication y sont exceptionnels et l'économie y est diversifiée. Le Gard a beaucoup d'atouts et on s'y sent bien, c'est important pour l'économie!" conclut Philippe Saigne Vialleix.

Près de 200 chefs d'entreprise sont attendus lundi 6 novembre à la CCI du Gard.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité