A la uneActualités

NÎMES Large public pour les vœux 2018 de Christian Bastid et Amal Couvreur

Amal Couvreur et Christian Bastid ont présenté leurs vœux à la fin du mois de janvier, en présence du président du département, Denis Bouad, et devant 400 personnes au Centre André Malraux au Chemin-Bas à Nîmes.

Christian Bastid, vice-président du Conseil départemental du Gard et conseiller départemental du canton de Nîmes 2 en a profité lors de son discours pour dénoncer la politique décidée et mise en œuvre par le Président Emmanuel Macron et son Premier ministre, Édouard Philippe : "Ils ont eux aussi choisi leur camp. C’est celui des grandes fortunes, avec les exonérations d’impôts pour les plus grandes entreprises (...). Dans le même temps, pour les autres, l’emploi se précarise, les licenciements sont facilités. Avec les baisses des allocations logement, il est demandé aux bailleurs sociaux de se séparer de 1,5 milliard d’euros. Ce sera ça de moins pour l’entretien, les réhabilitations et l’investissement dans le neuf. Pour Habitat du Gard, c’est 4 à 6 millions d’euros en moins. Là aussi, c’est un choix : on enlève de nouveau un peu plus à ceux qui en ont le plus besoin. Les conséquences sont toujours plus d’inégalités entre les habitants de notre pays et une fracture sociale qui s’amplifie."

Et de poursuivre autour de l'ambition 2020 : "Nous sommes à deux ans des élections municipales, programmées en mars 2020. Beaucoup d’annonces de candidatures se font jour à Droite et à Gauche. Pour ma part, je suis disponible avec Sylvette Fayet et Vincent Bouget pour travailler à la construction commune. Les aventures personnelles à Gauche sont vouées à l’échec. Je crois qu’il est grand temps de nous rassembler à Gauche pour voir ce que nous pouvons faire ensemble. La ville de Nîmes n’est pas propriété de la droite."

Son binôme Amal Couvreur qui lui a succédé a rappelé sa conviction profonde : "si aujourd’hui, c’est nous qui représentons ce canton, demain ce seront d’autres. Une seule chose perdurera : c’est l’intérêt des habitants qui prime. Et c’est ce qui nous anime et qui permettra d’ailleurs en 2018 de voir se concrétiser sur notre territoire des projets longtemps attendus -et pour tout dire, plus franchement espérés !-. Je pense ici à la construction du nouveau collège Jules Vallès."

L'occasion de remercier Denis Bouad : "ces travaux sont le résultat de la volonté du président du Département et de sa majorité. Une majorité qui, en dépit des difficultés, continuera d’œuvrer et de se battre pour porter une véritable politique de développement social. Ainsi, en 2017, pour ce qui est de la Politique de la Ville, ce sont près de 1 261 000 € de subventions qui ont été accordées au titre du Fonds de développement social."

Et de conclure : "la Politique de la Ville, vous le savez, ce n’est pas seulement le financement des actions : c’est la vision globale de chaque ville. C’est un sacré chantier. Il faut sans cesse stimuler, fédérer les énergies et les espoirs contre toutes les armées du désespoir."

Abdel SAMARI

 

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité