A la uneFaits Divers

GARD Le prêtre mis en examen pour corruption et chantage a avoué mais…

Le curé gardois piégeait des adolescents sur Internet.

Un prêtre Gardois de 45 ans est mis en examen depuis mercredi soir pour "corruption de mineurs " et " chantage ", comme nous le révélions hier. Il a été placé sous contrôle judiciaire. L'évêché a envoyé mercredi soir un communiqué aux rédactions précisant : " un prêtre du diocèse a fait l'objet d'une enquête pour des messages adressés à des mineurs sur des réseaux sociaux. Il vient d'être mis en examen. Au moment où l'information commence à être diffusée, notre pensée rejoint d'abord toutes les personnes blessées, affectées, déstabilisées par des agissements délictueux : les enfants et les jeunes concernés, leurs familles ainsi que les paroissiens et tous ceux qui estiment que leur confiance est trahie. Dès maintenant, et dans l'attente de la suite de la procédure, le prêtre est suspendu de toute responsabilité pastorale ", affirme l'évêque de Nîmes, Robert Wattebled.

Du côté de l'enquête, le curé Gardois interpellé mardi soir, aurait avoué pendant sa garde à vue avoir approché par Internet, mais sans jamais les rencontrer physiquement, des jeunes garçons de 13 à 14 ans. Des jeunes qui envoyaient des photos d'eux dénudés. Des adolescents qui pensaient avoir à l'autre bout de la toile une jeune fille qui affirmait avoir 18 ans. Selon nos informations exclusives, le prêtre aurait affirmé avoir " piégé les adolescents ", pour montrer les dangers d'Internet ! Une fois les photos envoyées à son adresse de messagerie, le religieux admonestait les jeunes en disant qu'il n'était pas une fille de 18 ans, mais qu'il était âgé d'une quarantaine d'années. Il aurait menacé une victime en lui disant qu'il allait publier les photos dénudés sur les réseaux sociaux.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité