A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM Une Green team sans complexe défie Paris

En déplacement dans la capitale, les Nîmois (4e) rencontrent ce soir le frais vainqueur de la coupe de la Ligue et dauphin de Montpellier.

Les Nîmois sont d'attaque pour affronter l'ogre parisien (Photo : Usam)

Ce Paris-Saint-Germain-Nîmes qui clôture la 18e journée de Ligue 1 a tout d'un choc au sommet où soufflera du côté parisien comme un air de revanche.

Pour les Nîmois, l'enjeu sera double car une victoire dans la capitale, outre le prestige qu'elle revêtirait et le capital confiance qu'elle offrirait, permettrait à l'Usam de prendre ses distances avec ses poursuivants et de conforter une quatrième place que convoitent désormais Saint-Raphaël (4e ex-æquo avec les Nîmois avec 22 points) et Aix-en-Provence (21 points).

Flamboyants vainqueurs au match aller dans un Parnasse infernal qui leur avait servi d'aiguillon (24-22), les garçons de l'entraîneur Franck Maurice ne nourriront aucun complexe à l'heure d'affronter Nikola Karabatic et la constellation de stars internationales du PSG, donnés logiquement favoris après leur victoire en coupe de la Ligue face à Toulouse (40-30).

Moins sereins et dominateurs que l'an dernier, les Parisiens ont cependant en effet déjà concédé trois défaites cette saison en championnat. L'entraîneur gardois ne dit pas autre chose : "il faut que nous jouions ce match avec la conviction que nous pouvons faire quelque chose. Face à l'une des meilleurs équipes d'Europe, pour laquelle nous avons énormément de respect, il nous faudra de la folie, des rotations efficaces et, je le répète, beaucoup de conviction dans ce que l'on va entreprendre. On l'a déjà fait. À nous de tout mettre en oeuvre pour le refaire..."

De leur côté, après un début d'année difficile, les Gardois ont enfin renoué avec la victoire lors de leur dernière sortie à domicile face à Saran. L'une des clefs du match résidera vraisemblablement dans la capacité des Nîmois à contenir la 2e attaque du championnat (512 buts). Pour être parfaitement complet il s'agira aussi pour les hommes en vert de ne plus connaître les passages à vide et les sautes de concentration qui leur portent régulièrement préjudice cette année. Reste qu'un Nîmes en pleine possession de ses moyens a largement de quoi faire douter le PSG et son rouleau compresseur taillé pour user l'adversaire.

D'autant que sur le parquet parisien ce ne sera pas à Rebichon et aux siens de faire le jeu et qu'ils savent mieux que quiconque exploiter les contre-attaques éclairs. Privés de Tobie (blessure à la hanche), les Usamistes récupéreront en revanche Nyateu. Une chose est sûre, l'hirondelle nîmoise ne renoncera pas à faire le printemps à Paris. Quitte à y laisser des plumes...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité