ActualitésAutres sportsSports Gard

SPORT La course de côte Bagnols-Sabran repart pour un tour

La 48ème édition de la course de côte automobile Bagnols-Sabran, manche d’ouverture du championnat de France de montagne, se tiendra les 6, 7 et 8 avril.

L'adjoint aux sports, Vincent Poutier, le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet, et l'organisateur de la course de côte Bagnols-Sabran, Régis Court, vendredi lors de la conférence de presse en mairie (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et après deux éditions difficiles, marquées par la pluie mais aussi et surtout un drame en 2016, cette 48ème édition s’annonce comme celle de la dernière chance pour une épreuve historique.

« On espère un grand soleil »

« On a redémarré limite, explique Régis Court, président de l’ASA Rhône Cèze, qui organise l’épreuve. On espère un grand soleil pour que tout se passe bien. Si la météo devait être une nouvelle fois catastrophique, on n’aurait plus les moyens de repartir. » Reste que pour l’heure, l’ASA Rhône Cèze a pu repartir pour un tour, grâce notamment à l’aide de la mairie, qui votera dans quelques jours une subvention de 2 500 euros, et dont la cuisine centrale fournira 420 repas pour l’événement. « On est là, vous pouvez compter sur nous », lancera le maire, Jean-Yves Chapelet. Et l’association peut également compter sur ses bénévoles, dont l’implication a été saluée par l’organisateur et les élus.

Cette 48ème édition commencera le vendredi 6 avril, mais plus par la présentation des véhicules dans Bagnols, « qui était devenue très compliquée à organiser et devenait plus une contrainte qu’autre chose », note l’adjoint aux sports, Vincent Poutier. À la place, l’ASA Rhône Cèze interviendra auprès de 200 élèves de l’école élémentaire Jean-Jaurès : « quatre pilotes et trois voitures participeront, c’est une première », précise Régis Court.

Un plateau de qualité

Quant à la course en elle-même, elle comptait à une semaine du top départ « 150 engagés. Un nombre un peu à la baisse », poursuit l’organisateur. Une baisse qu’il explique notamment par une réglementation fédérale « qui sort toujours trop tard », ne permettant pas aux concurrents de préparer leur monture en temps et en heure. Pas de quoi empêcher Bagnols-Sabran de présenter cette année encore un plateau de qualité : « il y aura les nouveaux protos avec des moteurs de F3000, présente Régis Court. On aura également de belles autos, avec la McLaren championne de France ou la nouvelle Renault RS01. »

Les deux pilotes de ces deux superbes voitures, Pierre Courroye et Philippe Schmitter, auront évidemment leur mot à dire dans leur catégorie. « En série A, Sébastien Petit devrait être devant car il a une auto très performante, mais on peut avoir une surprise, je pense que Geoffrey Schatz peut le taquiner », pronostique Régis Court. Du côté des véhicules historiques de compétition, Jean-Marie Almeras, sur Porsche 935, et Viviane Bonnardel, sur Volkswagen Sirocco, font figures de favoris pour l’organisateur.

Le même souligne la présence des pilotes « maison », de l’ASA Rhône Cèze, René Dumas, Vincent Savary, Jimmy Godard, Elie Théophile, Didier Bonhomme, Jérémy Avellaneda, Francis Dosières et Christian Sobrevia. Autant de pilotes dont les performances seront scrutées avec un peu plus d’attention.

Essais et course le samedi 7 avril de 8 heures à 18 heures, course le dimanche 8 avril de 8 heures à 18 heures. Billets en vente ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité