A la uneActualitésSociété

SPÉCIAL FÊTES L’année vue par… Michel Kayser

Pendant les fêtes, Objectif Gard vous propose chaque jour à 14h30, un retour sur l'année 2018 et une projection sur 2019 avec une personnalité gardoise.

Michel Kayser un chef étoilé qui a commencé en cuisine à 13 ans et demi et n'a jamais cessé de poursuivre ses rêves en travaillant d'arrache-pied pour servir son talent (photo Véronique Camplan)

Aujourd'hui la parole est donnée à Michel Kayser, chef doublement étoilé et propriétaire du restaurant Alexandre à Garons.

Quel événement aura marqué l'année 2018 ?

Incontestablement les Gilets jaunes. Il y a trop d'injustices. De loin, je donne l'impression de vivre dans ma bulle, loin de la réalité mais je ne suis pas dupe. Ce qui se passe est prévisible mais n'aurait jamais dû arriver dans un pays comme le nôtre. Ici, nous avons l'opportunité d'apprendre, nous avons tout. Quel dommage d'en arriver là. Ce n'est pourtant pas difficile de comprendre que pour qu'une société soit moins injuste, il vaut mieux payer dignement les gens que de changer les noms des métiers. Aujourd'hui, on ne doit plus dire femme de ménage mais technicienne de surface mais le salaire n'a pas changé, alors à quoi ça rime ? On aimerait bien qu'il y ait un équilibre. Ce mouvement des Gilets Jaunes est historique et c'est une chance pour la France. Il faut augmenter le SMIC de 300€ pour que tout les gens qui travaillent aient une vie digne. Respect et considération, voilà qui fait grandir un peuple. L'État fait de l'abus de confiance. Il faut un peu plus d'équité et surtout, je le répète, du respect et de la considération !

Qui est selon vous la personnalité  2018 ?

Nicolas Hulot. C'est un passionné. Il a raison, il faut respecter la Terre. Cela fait des années qu'il se consacre au même combat. Il n'a pas pu rester au gouvernement parce qu'il est trop fragile. C'est comme si moi je devais faire de la politique… Il est trop dans la passion et pas assez sournois.

Qu'est-ce qui nous attend en 2019 ?

"Nos souhaits se poursuivront, nous continuerons de faire les choses avec le sérieux d'un enfant qui joue"  à écrit Saint John Perse… Voilà mon vœux pour l'année qui vient. Mais je pense qu'en 2019, ce qui marquera c'est un profond changement dans la façon de diriger le pays. L'État devra faire son autocritique. C'est une nécessité absolue. On y arrivera. Depuis Chirac on nous dit qu'il n'y a pas d'argent et pourtant, on en trouve toujours. Ils en trouveront…

Véronique Palomar Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “SPÉCIAL FÊTES L’année vue par… Michel Kayser”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité