Actualités

ALÈS « Toujours paré.e.s », la nouvelle expo du musée du Colombier

Toujours paré.e.s, une exposition qui permet de découvrir l'évolution de la parure à travers les époques. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Jusqu’au 22 septembre, le musée du Colombier à Alès abrite l’exposition « Toujours paré.e.s » dédiée à l’évolution des parures, de Neandertal aux Romains.

« 115 000 ans et quatre siècles d’évolution des parures. » Voici ce que le public peut découvrir en allant au musée du Colombier. Caroline Trémeaud, docteur en archéologie et commissaire de l’exposition, invite ici à découvrir les sociétés anciennes à travers la parure, omniprésente dans toutes les régions du monde depuis la Préhistoire. Perles néolithiques, bracelets en bronze, perles en verre, boucles d’oreilles en or : une centaine de pièces, présentées en tant qu’objets archéologiques, est mise en valeur.

On apprend par exemple, à travers les matériaux utilisés pour confectionner les parures, comment circulaient les matières premières à travers l’Europe, dressant une image méconnue d’échanges permanents depuis des millénaires. On se questionne également sur la signification sociale des bijoux, sur les individus qui les portent, sur l’évolution des modes… Dévoilée de façon chronologique, l’exposition traverse toute la Préhistoire, le Néolithique, puis l’Âge de Bronze, de fer et l’Antiquité.

Les pièces sont issues de la collection propre du musée du Colombier et de cinq établissements prêteurs : le site archéologique Lattara – Henri Prades de Montpellier, le musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix, le musée d’Art sacré du Gard à Pont-Saint-Esprit, la cité de la Préhistoire Aven d’Orgnac et le musée départemental Arles antique.

À l’issue de l’exposition, un espace ludo-pédagogique a été aménagé pour tous les publics. Différents jeux sont proposés, comme une Timeline où il faut retrouver la chronologie des objets présentés dans l’exposition, ou encore un livret de visite appelé « enquête au musée » et son énigme que le jeune public doit résoudre en trouvant des indices.

Toujours paré.e.s, du 18 mai au 22 septembre au musée du Colombier, rue Mayodon, Alès. À découvrir tous les jours de 14h à 18h et de 11h à 18h du 1er juillet au 1er septembre (sauf le 14 juillet, fermé). Entrée 5€ / 2,50€.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité