A la uneActualités

LES GARDOIS DE L’ÉTRANGER Romain Juvenel, de Vauvert au Mexique

Romain Juvenel, originaire de Vauvert, vit au Mexique depuis bientôt dix ans.

Chaque mardi de l’été, Objectif Gard vous propose de découvrir un portrait de Gardois(e) expatrié(e). Cette semaine, direction le Mexique avec le Vauverdois Romain Juvenel.

Pachuca, 256 000 habitants. C’est dans cette ville, située à une centaine de kilomètres au nord de Mexico, que Romain Juvenel a décidé de s’installer il y a presque dix ans. Né à Nîmes, celui qui a grandi à Vauvert raconte avoir toujours aimé l’espagnol et l’Amérique latine. Après avoir quitté le Gard pour Montpellier puis Paris, où il était ingénieur informatique, il tombe amoureux d’une Mexicaine et décide de tout plaquer pour partir vivre dans le pays d’origine de sa bien-aimée. « Je ne connaissais pas du tout le Mexique. Nous sommes d’abord partis en vacances et ça m’a plu. Nous y avons formé notre famille : nous avons deux enfants qui sont nés là-bas », explique-t-il.

Romain Juvenel et sa famille.

Les premières années, Romain travaille à Mexico pour une entreprise d’informatique avant d’avoir l’opportunité de travailler au sein d’une école privée de Pachuca, pour faire un tout autre métier : professeur de français et responsable du « département français » de l’établissement. En parallèle, il continue une activité en freelance dans l’informatique. « La vie à Pachuca est vraiment tranquille et agréable. Les gens sont très accueillants et il y a beaucoup de possibilités pour les étrangers », assure-t-il. Surnommée « la bella airosa » (comprenez « la belle aérée ») en raison des vents forts qui soufflent parfois, « la ville peut passer par tous les temps en une seule et même journée ! » Et touristiquement, elle est plutôt bien située selon Romain : « Nous sommes proches des villages dits ‘magiques’ aux rues pavées, maisons colorées et aux traditions authentiques. »

La ville de Pachuca.

Heureux dans cette vie, l’expatrié mexicain revient très peu en France. « C’est plutôt la famille qui vient nous visiter », précise-t-il. Pour autant, le Gard reste dans son cœur : « Mes proches, les traditions, les fêtes votives avec les apéros et les taureaux, mais aussi les spécialités culinaires gardoises me manquent ! » S’il n’envisage pas pour l’instant de revenir vivre dans l’Hexagone avec sa petite famille, Romain reste lié avec son département de naissance, en travaillant notamment en collaboration avec le lycée Alphonse Daudet de Nîmes où il était lui-même élève à l’époque. « Nous présentons notre ville et sa région dans le cadre de plusieurs projets francophones que je mène dans mon travail », indique-t-il. Seul hic : avec le décalage horaire, la communication n’est pas toujours aisée !

Les élèves de Romain Juvenel au Mexique.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité