A la uneActualitésSociété

NÎMES Entre la Fête de la truffe et la braderie, venez en ville !

Dès ce vendredi braderie hivernale et Fête de la truffe vont animer le cœur de la cité.

La truffe dans tous ses états dès ce vendredi à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

C'est un week-end de deux jours mais qui pourrait en compter quatre tant les animations prévues au programme plaisent aux Nîmois. Tout démarre ce vendredi, explications.

Nîmes aime ses festivités mais les Nîmois rouspètent toujours de ne pas en avoir suffisamment. Depuis quelques années, les ailes de la saison touristique se renforcent et accueillent de nouveaux événements. Les deux du jour ne font pas partie de ceux-là car ils sont trop anciens mais ont pris une place importante dans le paysage culturel, économique et culinaire de la ville.

Commençons par la braderie qui débute ce 31 janvier et qui durera jusqu'au lendemain dans l'Écusson. " Les deux journées sont des propositions de notre plan d'action. Les commerçants souhaitaient cela et les consommateurs apprécient le stationnement gratuit. Pendant deux jours, la ville sera animée et les places seront gratuites en surface " lance Sophie Roulle, adjointe à la redynamisation du centre-ville.

Les commerçants impliqués

Deux journées shopping à petits prix pour faire le plein de bonnes affaires dans une ambiance conviviale et festive. " Il n'y a pas de nocturne vendredi soir car cela n'est pas propice à la consommation hivernale. C'est différent des Jeudis de Nîmes ! Mais les commerçants jouent le jeu. Nous leur offrons le domaine public alors certains ne sortent rien car cela leur impose de mettre un salarié à l'extérieur. En tout cas ils se sentent concernés par la braderie et l'association Cœur de Nîmes mobilise et diffuse comme il se doit. "

On le sait, la loi que font régner les commerçants du centre-ville n'est pas tendre. Les élus créent des nouveautés pas toujours appréciées ou comprises mais la pression, période électorale oblige, est tout de même présente. " Il n'y a pas plus de pression que d'habitude. Les commerçants souffrent mais ne se plaignent pas trop car ils doivent avoir fait une bonne saison. Il y a eu de nombreuses animations, notamment à Noël et les soldes se sont en général bien passés. Durant cette braderie de deux jours, les rues seront sonorisées. La braderie a vraiment sa place à cette période. Le niveau qualitatif est bien meilleur depuis que les non sédentaires ne sont plus là ", poursuit Sophie Roulle.

Pour la fête de la truffe, c'est encore autre chose mais dans le fond, les animations se complètent. Jusqu'au 2 février sur la Place du Marché, le marché des producteurs de truffes sera ouvert de 9h à 22 ce vendredi et samedi et de 9h à 18h dimanche. " On cumule cet événement avec la braderie. Les animations drainent le public et chaque année cette manifestation plaît aux gens. On en profite pour faire l'apéro et pour manger de bonnes choses ! "

Ces journées seront ponctuées d’animation autour de démonstration de cavage (Place du Marché) par un chien truffier qui recherchera des truffes dans du sable grâce à son odorat. " Quelques restaurants jouent le jeu et font des menus avec de la truffe. Le hall de la mairie abrite une exposition sur la tuber melanosporum, la truffe noire. Mais l'idée réelle de ces festivités est de renforcer les animations existantes et peut-être bientôt d'en créer d'autres... En tout cas, venir en ville ce week-end, c'est obligatoire ! ", conclut l'élue qui ne refuse rien au roi des champignons.

Le marché des producteur (Photo Archives Anthony Maurin).

Cette 14ème édition de la fête de la truffe ne déroge pas à son programme habituel. Du terroir, un moment convivial à partager entre amis ou en famille et un marché de produits régionaux composé d’une vingtaine de stands qui vendent de l’huile d’olive, des fromages, de la charcuterie, du foie gras, des huîtres, des beignets d’oignons, des petits pâtés nîmois, du miel, du vin, du nougat…

Christophe Mouton (brandade La Nîmoise) participera également au marché, ainsi qu’un stand de marrons chauds et qu'une nouveauté : la démonstration et la vente d’appeaux (petits instruments imitant le cri des animaux) qui feront le bonheur de visiteurs.

Marché ouvert au public le vendredi 31 janvier de 9h à 22h, le samedi 1er, de 9h à 22h et le dimanche 2 février 9h à 18h. 

Liste des restaurateurs partenaires pour la fête de la truffe : Lisita, Skab, Wine Bar, CHez Hubert, l'Éveil des sens, El Trio, l'Aventure, le Petit Nîmois, le Brennus, la pâtisserie Courtois, le Mogador, Villa Roma, le Vintage, le Passage de Virginie, la Casa Blanca, la Mosca Loca, Chez Rani, Vincent Croizard, la Tchatche, le Saint-Antoine, la Fourchette des Arènes, aux Pâtes fraîches, le Barrio Latino, le 421, Gard Ô Vin, l'Estanco, l'Assiette corse, la Cave d'Arthur, l'Entre deux Tapas, la Dolcezza, Poco Mas, les Enfants Denim, la Table du 2 et l'Avant Garde.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité