A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Pour les Crocodiles, c’est une défaite encourageante

Bien que battus à domicile par le Stade Rennais 2-4, les Nîmois estiment qu’il y a du positif à retenir de cette seconde défaite consécutive.

Anthony Briançon faisait sa rentrée cet après-midi (photo Norman Jardin)

À l'issue de la rencontre entre Nîmes Olympique et le Stade Rennais, remportée par les Bretons 4-2, techniciens et joueurs des deux équipes se sont pliés à la traditionnelle conférence de presse d'après-match. Extraits.

C’est tout d’abord Julien Stéphan, le coach rennais, qui est arrivé dans la salle de presse. Comme à l’accoutumé, et comme le font tous les entraîneurs, il a commencé par louer les mérites de son adversaire : « Cette équipe nîmoise va être difficile à bousculer cette saison. Elle impose un pressing haut et intense ». C’est du grand classique pour les habitués des conférences de presse d’après matchs. Un entraîneur dit toujours du bien de l’équipe qu’il a affronté. Cela permet de valoriser une victoire ou de relativiser une défaite.

Mais s’ils ne sont pas originaux, les propos du technicien breton sont justes. En effet, Nîmes a montré de belles qualités qui pourraient faire mouche contre des équipes plus abordables que le Stade Rennais, qui, rappelons-le, est européen cette saison.

« Dans le jeu, nous avons rivalisé avec Rennes, c’est encourageant pour la suite »

C’est ensuite Jérôme Arpinon qui a répondu aux questions de la presse. Il a salué la prestation de ses joueurs : « Dans le jeu, nous avons rivalisé avec Rennes, c’est encourageant pour la suite ». Mais il a aussi regretté un moment de la rencontre en particulier : « C’est le troisième but qui m’embête le plus. On croit que ça n’arrive qu’aux autres, mais non » le technicien nîmois faisait allusion au but encaissé à la suite d’un coup-franc et au positionnement de ses joueurs.

L’entraîneur du NO rajoute : « J’en ai marre d’entendre parler de regrets, c’est fini, je ne veux plus en avoir. » Puis il a rappelé sa mission cette saison : « Notre objectif est le maintien, et si nous jouons comme ça à chaque fois, nous récolterons des points. »

Jerôme Arpinon estime que la prestation de son équipe est encourageante (Photo via MaxPPP)

Deux défaites avant de se déplacer à Lyon vendredi, ce n’est pas l’idéal, mais l’entraîneur nîmois n’est pas inquiet : « Le calendrier va être compliqué, mais nous allons faire le dos rond. Nous avons trois points en trois matches et si nous en avons 38 en 38 matches ce sera bien ».

Entré en seconde période, à la place de Sofiane Alakouch très en colère de sortir, Anthony Briançon faisait son retour. Le défenseur-central des Crocodiles analysait sereinement la rencontre : « Ils ont été plus efficaces que nous. Nous faisons une grosse entame, et on égalise tant bien que mal ». L’habituel capitaine nîmois avait aussi quelques regrets : « Si nous étions parvenus à marquer en premier, la rencontre aurait certainement été différente.»

Anthony Briançon tirait même des enseignements positifs de ce match : « Nous n’avons rien lâché et on a mis en difficulté une grosse écurie de la Ligue 1. » Celui qui a passé 14 jours en confinement sans activité sportive, pour cause de test Covid 19 positif, revient petit à petit à la compétition, mais il est encore trop tôt pour affirmer qu’il sera titulaire vendredi à Lyon. Mais au Groupama Stadium, il faudra être plus solide défensivement et plus efficace en attaque que l'ont été les Nîmois cet après-midi.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité